En Russie, l’Apple Watch flambe sur le marché gris

Le prix des montres intelligentes dans les boutiques en ligne russes est 2 à 4 fois plus élevé qu’en Europe. Crédit : EPA

Le prix des montres intelligentes dans les boutiques en ligne russes est 2 à 4 fois plus élevé qu’en Europe. Crédit : EPA

Le lancement officiel de la commercialisation des nouvelles montres Apple en Russie n’a pas encore eu lieu, mais les boutiques en ligne proposent déjà la nouveauté. Toutefois, le prix du gadget varie entre 2 600 et 30 000 dollars.

Le modèle en or avec un écran de 42 mm, vendu par la boutique en ligne américaine d’Apple au prix de 15 000 dollars, est proposé par la boutique en ligne russe Computer Plaza pour 1,75 million de roubles (un peu plus de 33 458 dollars au cours de la Banque centrale d’aujourd’hui), informe le quotidien Vedomosti. La montre en acier inoxydable avec bracelet tressé, vendue par Apple aux Etats-Unis 699 dollars, est proposée par Computer Plaza pour un peu plus de 139 000 roubles ($2 660).

La commercialisation de l’Apple Watch a officiellement démarré aux Etats-Unis, en France, en Allemagne, au Japon et dans cinq autres pays le 24 avril dernier. À ce jour, des particuliers ont importé entre 1 500 et 2 000 appareils en Russie, dont 200–300 unités ont été vendues, estime le représentant de Computer Plaza. Selon les calculs de l’analyste en chef de Mobile Research Group Eldard Mourtazine, environ 1 000 montres intelligentes ont été importées en Russie, dont environ 300 ont été vendues. Les prix varient selon la région : le modèle vendu à Moscou 80 000 roubles est proposé pour 40 000 roubles à Sakhaline (Extrême-Orient). Globalement, le prix des montres intelligentes dans les boutiques en ligne russes est 2 à 4 fois plus élevé qu’en Europe, reconnaît le représentant de Computer Plaza, et l’intérêt pour l’Apple Watch est bien supérieur à la demande : les acheteurs attendent que les prix des appareils atteignent 50 000–80 000 roubles.

Les représentants des chaînes de détail ne savent pas encore quand les ventes officielles de l’Apple Watch démarreront en Russie. L’expérience liée à l’iPhone montre que le décalage peut atteindre quelques semaines à six mois, écrit Vedomosti. Ainsi, le premier iPhone n’a jamais été proposé au détail en Russie, alors que les ventes russes de l’iPhone 3Gs ont démarré 6 à 9 mois après le reste du monde (en fonction de la version du smartphone). Les iPhone 5s et 5с sont apparus en Russie cinq semaines après le lancement mondial.

L’importation des Apple Watch hors des canaux officiels ne risque pas d’avoir un impact sensible sur les activités d’Apple et des revendeurs : c’est un produit de créneau, et le nombre des acheteurs potentiels est relativement restreint, assure le vice-président exécutif d’Euroset Victor Loukanine. L’expérience des autres fabricants de montres intelligentes prouve que le marché de ces appareils est encore en formation et qu’il ne faut pas compter sur des ventes importantes. Ceci est largement dû au fait que le marché des montres russe est assez conservateur, estime Loukanine : seules les montres mécaniques avec un cadran à aiguilles bénéficient d’une demande soutenue, alors qu’un écran en lieu et place du cadran est inacceptable pour leurs acheteurs. Cependant, l’Apple Watch pourrait réveiller le marché des montres intelligentes : Loukanine espère qu’elle stimulera l’intérêt pour les appareils similaires proposés par d’autres fabricants.

L’Apple Watch pourrait attirer l’attention des acheteurs sur cette gamme d’appareils en général, estime Maria Zaïkina, représentante de la chaîne de téléphonie mobile Svyaznoy. La date des premières livraisons d’Apple Watch est inconnue, les acheteurs pourraient s’intéresser aux appareils similaires proposés par d’autres fabricants, estime-t-elle.

Article tiré du quotidien Vedomosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.