Transports et télécommunications sans encombre pour les Jeux Olympiques

Crédit photo : ITAR-TASS

Crédit photo : ITAR-TASS

Il est difficile de trouver dans le monde moderne un événement qui soit comparable aux Jeux Olympiques, en termes d'ampleur et de complexité d'organisation. Les plus grandes sociétés russes ont tout fait pour que les visiteurs puissent facilement arriver à Sotchi, par voie aérienne aussi bien que par voie terrestre, pour qu'ils restent toujours connectés.

Nouvelles ailes

La majorité des participants et des spectateurs des Jeux Olympiques arriveront à Sotchi par avion. Les nouveaux horaires des vols d'Aeroflot pour l'hiver comprennent 5 vols réguliers quotidiens Moscou-Sotchi, avec la possibilité d'augmenter ce nombre jusqu'à 12. 

Du 27 janvier au 25 février 2014, Aeroflot assurera la liaison de la capitale des Jeux Olympiques au plus important hub aérien d'Europe, Francfort-sur-le-Main. Les vols réguliers Sotchi-Francfort-Sotchi seront opérés chaque jour par des avions confortables А321.

Les Jeux de Sotchi promettent d'être les plus en pointe du point de vue des technologies modernes. Les passagers d'Aeroflot vont le ressentir à l'approche de la capitale des Jeux: sur certains vols, ils auront accès à Internet via Wi-Fi.

Les premières « Hirondelles »

La société Compagnie des chemins de fer russes construit l'artère principale des Jeux Olympiques d'hiver, la route combinée, pour automobiles et pour trains, depuis Adler jusqu'à la station Alpika-Service.

De là, seront accessibles le Centre de luge La luge, et autres installations olympiques. Sur 48,2 km de route, il y a 12 tunnels dans la partie montagneuse et 46 ponts. La longueur cumulée des routes construites dans le cadre de ce projet est de plus de 130 km.

Une autre branche des chemins de fer relie le centre ville de Sotchi à l'aéroport. Plus de la moitié des passagers qui arriveront pour les Jeux Olympiques rejoindront la ville par voie ferrée. Le temps de trajet sera inférieur à une heure. Ce sera le 5e pôle intermodal en Russie après Moscou, Ekaterinbourg, Vladivostok et Kazan.

Les participants et les spectateurs des Jeux Olympiques seront transportés par des Lastotchkis (Hirondelles en russe), des trains électriques ultra-modernes développés spécialement pour le transport périurbain des passagers sur les chemins de fer russes.

Ces trains électriques sont adaptés à l'exploitation dans des conditions climatiques très variées: du -40°C au +40°C, dans des conditions d'humidité élevée et de givre. A Sotchi, pour la première fois seront mises en service des voitures équipées d'élévateurs pour les personnes à mobilité réduite. 

En général, tous les équipements des chemins de fer russes à Sotchi ont été construits ou bien adaptés pour répondre aux besoins des personnes handicapées.

Des signaux sonores et lumineux supplémentaires, des panneaux tactiles et des panneaux d'affichage pour les malvoyants et les malentendants, des guichets dédiés de vente de billets, des ascenseurs, des rampes, des salles de repos, des toilettes adaptées aux personnes handicapées: tous ces aménagements ont été réalisés lors de travaux dans les stations existantes.

Et toutes les nouvelles constructions intégraient ce type d'aménagements dès la conception.

Restons connectés

La stabilité du réseau de téléphonie mobile et d'Internet dans les conditions de surcharge a également été anticipée. Pour cela, l'opérateur russe Mégafon adapte l'infrastructure de télécommunications à Sotchi .La couverture mobile sera assurée par plus de 700 antennes-relais du standard 2G/3G/4G.

Les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi seront les premiers à rendre accessible le réseau 4G, à la vitesse de 10 Mb/s. Pour utiliser le réseau de Megafon, dans le cadre du roaming (itinérance inter-opérateurs à l'étranger), il suffira aux utilisateurs d'autres opérateurs de choisir ce réseau dans les paramètres de leur téléphone mobile.

Toute l'infrastructure de transport et de télécommunications restera à Sotchi et aux environs, en faisant de cette région balnéaire une des stations les plus développées de Russie. Et plusieurs concepts testés à Sotchi par de grandes sociétés seront ensuite réalisés à l'échelle nationale.

Source : kommersant.ru

Lisez plus sur les JO de Sotchi

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.