Marre des plats décevants ? Le site Dish.fm a la solution

Source : Service de presse

Source : Service de presse

Dish.fm est le TripAdvisor des gourmets : une application mobile au contenu généré par les utilisateurs, dont le nombre dépasse déjà les 50 000 personnes.

Tout a commencé au cours d'un mémorable déjeuner dans un restaurant de San Francisco réunissant les trois fondateurs de Dish.fm – Diliara Mingalieva, Andreï Sourine et Jeanna Charipova. Un repas... excécrable !

« Au cours du repas, une idée nous a traversé l'esprit : pourquoi ne pas lancer un service qui aiderait les utilisateurs à naviguer sur les cartes de restaurants ? », raconte Diliara.

« Évaluer non pas les restaurants, mais les plats. Et, outre les réactions, ajouter à chaque plat des photos ! Quant aux utilisateurs, qu'ils puissent donner des notes, indiquant s'ils ont apprécié les pâtes ou la viande ».

À peine une semaine plus tard, les trois entrepreneurs passent à table. Ils ont de la chance : au moment même le fonds russe Farminers lance un programme de soutien aux start-ups.

Les trois entrepreneurs parviennent à convaincre le fonds. Le lendemain, ils reçoivent 111 000 euros de financement, et une semaine plus tard, ils déménagent au bureau de Farminers Startup Academy.

« La première version du projet, celle employant du contenu généré par les utilisateurs, a été lancée aux États-Unis, à San-Francisco. Mais nous nous sommes retrouvés face à un problème : pour couvrir complètement San-Francisco et ses 5 000 restaurants, nous aurions du collecter près de 500 000 commentaires. En moyenne, il nous faut les réactions sur dix plats par restaurant, dix commentaires pour chaque plat », raconte Diliara.

Des services comparables comme TripAdvisor ont pris quelques années pour le faire. Dish.fm a trouvé une solution en agrégeant les millions d'avis déjà existant sur le Web.

Pour promouvoir le projet, les fondateurs ont eu recours à des sites thématiques. Ils forment des partenairiats avec des bloggeurs critiques gastronomiques et journalistes de mode.

La priorité est désormais de fidéliser les utilisateurs et de porter leur nombre à 150 000. Dish.fm couvre déjà tous les restaurants américains et veut devenir le géant global de l'e-gastronomie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.