MixVille : votre confiserie personnalisée

Parmi les recettes recommandées par le site figurent du chocolat noir avec des roses de massepain, des coquerets et des goyaves, ainsi que des macarons à rose et à thé vert. Source : Service de presse

Parmi les recettes recommandées par le site figurent du chocolat noir avec des roses de massepain, des coquerets et des goyaves, ainsi que des macarons à rose et à thé vert. Source : Service de presse

C’est grâce à la volonté des Russes d’avoir plus de choix qu’a vu le jour le projet MixVille. Envisageant à l’origine de créer une sorte de « confisseries Lego », les créateurs du projet sont allés plus loin : ils se sont décidés à prouver que le shopping pouvait être un véritable art.

« Vous êtes ce que vous mangez ». Voilà le concept qui reflète très bien la philosophie du projet MixVille, startup qui prétend prouver que le choix est en effet beaucoup plus grand qu’il n’y paraît.

L’idée de créer une confiserie en ligne a traversé l’esprit d’Oleg Gouskov en 2011. PDG de MixVille, il était alors étudiant de l’École des hautes études en sciences économiques de Moscou et voulait juste choisir un cadeau doux pour sa petite amie.

Toutefois, ce n’était pas si simple que ça : Oleg n’a réussi à trouver rien d’original, de délicieux ni de sympa dans les commerces moscovites. Du chocolat banal aux raisins et noix, même dans un bel emballage, ne lui convenait pas. C’est là qu’Oleg a pensé pourquoi ne pas donner aux clients la possibilité de concevoir des confiseries en ajoutant tous les ingrédients qu’on veut ? 

Alors, en automne 2011, voit le jour MixVille, confiserie en ligne qui propose aux clients de concevoir par eux-mêmes du chocolat, des mueslis et des macarons. Le client peut d’abord choisir la base pour sa confiserie personnalisée, et puis sélectionner les ingrédients qu’y seront ajoutés.

Parmi les recettes recommandées par le site figurent du chocolat noir avec des roses de massepain, des coquerets et des goyaves, ainsi que des macarons à rose et à thé vert. 

Le jeune entrepreneur a lancé son projet d'une façon inhabituelle. Oleg a gagné son capital de démarrage au bookmaker. La somme assez modeste de 2 300 euros a suffi pour créer le site web de la compagnie et pour effectuer les premières commandes. Grâce à la gestion financière très stricte, Oleg et son associé Alexandre Finaguine, ont réussi à rendre leur société rentable juste en quelques mois. 

À ce moment-là, la gamme de MixVille a considérablement augmenté, tout comme le nombre de clients réguliers. Très prévisiblement, durant la saison pré-vacances, le nombre de commandes a fait un pic. Et ce n’était pas d’abord facile pour les jeunes entrepreneurs. 

« Le plus difficile, c’était notre premier Nouvel-An », raconte Oleg. « Nous n’avions même pas de publicité à l’époque, mais le nombre de commandes a du coup augmenté de plus de 10 fois ! Nous n’avons pas dormi durant presque quatre jours passant des nuits au travail, mais finalement, nous avons réussi à tout faire »

Un an après le lancement du projet, les fondateurs ont dû faire un choix assez difficile : rester une petite entreprise privée ou chercher des investisseurs et se développer sur d’autres marchés. La croissance des ventes montrait que MixVille était un projet très prometteur, et les créateurs ont décidé d’attirer des investissements du fonds de capital-risque Target Ventures.

Les entrepreneurs ne dévoilent pas le volume exact des investissements, mais disent que la plupart des fonds obtenus a été utilisée pour optimiser et augmenter la production, lancer des nouveaux produits, recruter du personnel qualifié, ouvrir un bureau à Saint-Pétersbourg et initier une campagne de marketing.

D’abord, la production de confiseries a été confiée à l’un des restaurants moscovites, mais un peu plus tard, MixVille a acquis sa propre usine à Moscou. 

La promotion du projet est menée avec enthousiasme. Les entrepreneurs lancent de nombreux programmes d’affiliation, organisent des animations commerciales et participent à divers événements. En outre, MixVille vient de lancer un programme d’ateliers et un projet spécial de charité (les clients peuvent envoyer des bonbons à des orphelinats).

Selon les fondateurs du startup, le principal outil de marketing pour eux est un travail de qualité.

En commençant par la vente au détail, les jeunes entrepreneurs ont rapidement compris qu’il fallait prêter l’attention aux entreprises. Aujourd’hui, parmi les clients de MixVille figurent plusieurs commerces moscovites, y compris la chaîne de cafés très populaire Coffee House.

En outre, avant les fêtes, diverses compagnies commandent chez MixVille des cadeaux originaux pour leurs clients. Unique en Russie, MixVille a plusieurs concurrents étrangers : ce sont, entre autres, les projets allemands Chocri.de et mymuesli.com, affichant un chiffre d’affaires annuel de plus de 10 millions d’euros. 

Quant à l’avenir, les fondateurs de MixVille envisagent de développer ultérieurement leur projet, notamment, ils souhaitent créer une chaîne régionale et diversifier encore la gamme de produits.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.