Forum économique de Saint-Pétersbourg : 5 erreurs vestimentaires à ne pas commettre

Le costume est obligatoire dans un seul cas : si vous êtes un fonctionnaire de rang supérieur. Crédit photo : Photoxpress

Le costume est obligatoire dans un seul cas : si vous êtes un fonctionnaire de rang supérieur. Crédit photo : Photoxpress

Le Forum économique international de Saint-Pétesbourg (20-22 juin) est pour beaucoup l'événement de l'année, au cours duquel on peut non seulement faire des rencontres intéressantes et conclure de bonnes affaires, mais aussi passer un bon moment. La partie officielle, remplie de fonctionnaires et d'oligarques, alterne en douceur avec les réceptions, les pièces de théâtre et les soirées endiablées arrosées de champagne. Seul problème : le calendrier des événements est si dense que les femmes n'ont souvent pas le temps, lors du forum, de passer à l'hôtel pour se changer. Comment s'habiller au mieux sans dénoter ? Quelques leçons de style.

J'ai travaillé de nombreuses années dans le secteur de l'investissement, et j'ai été 10 ans journaliste auparavant, c'est pourquoi la combinaison d'un emploi du temps chargé avec la nécessité de rester stylée est une chose habituelle pour moi.

Je vois aussi comment sont habillées les autres participants des événements publics, et je peux l'affirmer : parmi les femmes d'affaires, il  existe cinq « erreurs types » courantes qui les empêchent d'être au top.

Erreur n°1

Une tenue de ville est exigée pour la partie officielle

Tout d'abord, le costume vous met instantanément dans une situation inconfortable : il prive la plupart des dames d'une bonne partie de leur féminité, ce qui constitue notre point fort à tout événement !

Deuxièmement, si vous portez un costume le matin, un changement d'accoutrement rapide sera inévitable, sans quoi, dans la soirée, vous passerez inaperçue à côté des participantes du forum moins obsédées par le travail.

Le costume est obligatoire dans un seul cas : si vous êtes un fonctionnaire de rang supérieur. Par exemple, le chef de l'Agence fédérale de la propriété Olga Dergounova parvient à rester élégante en costume, même lors des réceptions mondaines.

Il est préférable pour les autres de choisir une robe, comme le fait l'analyste de VTB Kapital Maria Kolbina. Bien sûr, les motifs floraux et une jupe évasée ne conviennent pas au forum.

Il faut arborer une silhouette stricte, la longueur de la robe devant aller jusqu'au genou ou légèrement en dessous, et des manches trois-quarts ; les plus courageuses pourront risquer une robe sans manches, en raison de la chaleur.

Erreur n°2

Une robe de soirée doit être noire, une chemise blanche

En réalité, le noir et le blanc dépriment presque toujours le teint du visage et mettent en évidence ses défauts : ils ne vont qu'aux très jeunes femmes avec un blush accentué et aux belles brunes. Exemple: la partenaire de l'agence de communications d'affaires PR Inc. Olga Dachevskaya. Seule Monica Bellucci porte mieux le noir et le blanc qu'elle.

Dans la catégorie des couleurs interdites figurent aussi le beige sable qu'aime tant Max Mara (il gâte particulièrement les blondes) et le gris souris, qui ne convient qu'aux rousses. Les couleurs appropriées pour les événements officiels et qui vont à presque presque tout le monde sont le gris-perle, le gris-bleu, le crème, le bleu très foncé et le corail, très en vogue cette saison.

Mais vous pouvez choisir une tenue plus visible : vous verrez apparaître dans un costume jaune vif la chef de la Direction consultative présidentielle Xenia Ioudaïeva. L'avantage incontestable des couleurs vives en soirée, c'est que vous serez différente de la foule, étant donné que la majorité des femmes viendront dans une petite robe noire.

}

Erreur n°3

Une vraie femme doit être en talons aiguilles du matin au soir

Le talon embellit presque toutes les femme s: il améliore les proportions du corps, redresse la posture et rend les jambes plus minces. Toutefois, passer 14 heures de suite en Louboutin n'est nécessaire que lorsque la nature vous a donné une taille de 160 cm ou moins.

Pour les dames de haute taille, au contraire, nous devons nous rappeler que bien que la plupart des hommes riches de Russie apprécient les mannequins, ce ne sont eux-mêmes pas des icônes de style. Hissée sur talons, vous serez obligée de négocier avec eux sur les questions commerciales en les surplombant.

Croyez-moi, cette position n'est pas la plus adaptée si vous voulez obtenir quelque chose de votre interlocuteur influent.

Erreur n°4

Une femme doit avoir au moins deux sacs, un d'affaires pour la partie officielle, et une pochette brillante pour la soirée

Ceci constitue, bien sûr, une combinaison idéale, mais pas toujours accessible en raison du manque de temps. Comment s'en sortir ?

Achetez un sac souple à la mode : il peut contenir des documents d'affaires et des accessoires pour la soirée, par exemple des sandales légères et claires et des perles.

C'est ainsi que font les femmes d'affaires de New York et la directrice-IR d'Arbat Capital Daria Timakova. Le sac peut être l'élément le plus coûteux de votre tenue vestimentaire : une célèbre marque illuminera même la robe la plus modeste.

Erreur n° 5

Ce genre d'événements exige des bijoux hors de prix

En réalité, les bijoux ne sont pas très adaptés aux séances de travail. Vous pouvez vous permettre une bague ou un foulard Hermès, mais quoi que ce soit de plus indiquerait que vous êtes venue pour vous détendre et pas pour travailler.

Porter des bijoux voyants comme personne d'autre, telle est la spécialité de la rédactrice en chef de Forbes Elizaveta Ossetinskaïa. Et celles qui choisissent le mieux leurs bijoux de luxe sont la PDG de Transaero Olga Plechakova et la directrice adjointe de Basel Vera Kurotchkina. 

L'auteure est directrice gérante chez Arbat Capital.

Article original publié dans le quotidien Vedomosti.

Lisez plus sur le Forum économique international de Saint-Pétersbourg

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies