Le groupe français Sanofi étend sa production dans la région d’Orel

Le 4 juin, dans la ville d’Orel, située à 368 kilomètres de Moscou, s’est déroulée la cérémonie de lancement de la production d’insuline à l’usine Sanofi Aventis Vostok.

Crédit photo : Ekaterina Tchipourenko

Le matin du 4 juin a eu lieu la cérémonie de lancement de la production d’insuline à l’usine Sanofi dans la région d’Orel. L'usine Sanofi Aventis Vostok, deuxième lieu de production d’insuline du groupe Sanofi au monde, est devenue la première entreprise de Russie à disposer d’un cycle complet de production d’insulines humaine et synthétique.

Des technologies innovatrices de production sont utilisées dans l’usine, ce qui permet de produire des médicaments correspondant parfaitement au niveau de qualité de la production de la compagnie à l’usine de Francfort.

Sanofi produit de l’insuline en Russie depuis 2010 après que la compagnie a acquis un paquet d’actions majoritaire de l’usine de production d’insuline dans la région d’Orel. Au cours de deux dernières années, l’usine a produit plusieurs séries d’insulines indispensables pour confirmer le niveau de qualité des médicaments et ajuster les processus de production. 

En février dernier, le groupe a reçu l’enregistrement en tant que cycle complet de production. A présent, les stylos seringues compactes, que l’on peut utiliser n’importe où, passeront tous les stades de la production, de la confection jusqu’au test final et à l’expédition vers les points de vente, à l’usine d’Orel. 

« Le centre pharmaceutique Sanofi Aventis Vostok est un projet stratégique pour la région d’Orel. Nous sommes évidemment fiers que ce soit l’unique entreprise de production d’insuline humaine en Russie, en outre dans la forme moderne du stylo », a souligné le gouverneur de la région d’Orel, Alexandre Kozlov, lors de la cérémonie solennelle d’ouverture. 

L'entreprise française, dont le siège se trouve à Paris, est la première des Big Pharma, les plus grands groupes pharmaceutiques au monde, à produire sur le marché russe des traitements contre le diabète sucré.

L'entreprise a commencé à vendre des médicaments en 1970, mais la propre production de Sanofi en Russie a seulement pu être mise en place après l’acquisition de l’usine en 2010. Aujourd’hui, Sanofi Aventis Vostok peut produire jusqu’à 30 millions de stylos seringues d’insuline par an. 

Le cycle complet de production fonctionne depuis 25 jours. Pendant ces trois semaines, la substance, arrivant de Francfort dans des réfrigérateurs à une température de -25 degrés, a été préparée en stylos seringues prêts à l’usage avec la dose adéquate. 

« Ici, nous produisons et testons selon les mêmes standards internationaux de qualité que nous utilisons dans le groupe. Le produit que nous fournissons du site d’Orel aux patients russes a exactement la même qualité que le produit que nous préparons à Francfort », a assuré Martin Sivert, vice-président du département de la production. 

Selon les statistiques officielles, plus de 3,5 millions de personnes sont actuellement atteintes d’un diabète sucré. L’Organisation mondiale de la santé, en tenant compte des cas non diagnostiqués, évoque le chiffre encore plus important de 12,7 millions de personnes. Quelques années auparavant, la production d’insuline en Russie se limitait à des préparations d’origine porcine et synthétique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies