Luxoft fait son entrée sur le NYSE

La part des participants de Luxoft et le volume des titres vendus n'est pas divulgué. Crédit : Itar-Tass

La part des participants de Luxoft et le volume des titres vendus n'est pas divulgué. Crédit : Itar-Tass

Le concepteur russe de logiciels destinés à Boeing, Dell, IBM, Alcatel et Deutsche Bank annonce une introduction en bourse.

Le concepteur russe de logiciels Luxoft a annoncé son introduction en bourse sur le New York Stock Exchange (NYSE). Les principaux propriétaires de Luxoft - le holding russe des TI IBS Group et la filiale de VTB Capital, Rus Lux Limited - prévoient d'obtenir de la vente environ 80 millions de dollars.

Luxoft a annoncé son intention de procéder à son introduction en bourse sur le NYSE hier sur le site Web de la Securities and Exchange Commission. Comme l'indique le prospectus d'introduction, les actions seront vendues par Luxoft Holding et ses trois actionnaires : IBS Group Holding Ltd, sa filiale à 100% Luxoft SOP SA et Rus Lux Limited, une filiale de VTB Capital. La part des copropriétaires de Luxoft n'est pas mentionnée. « VTB Capital a acheté une part d'un maximum de 10% de Luxoft en 2009 », a déclaré à Kommersant une source proche d'IBS Group.

Les investisseurs se verront proposer de nouvelles actions de catégorie A, dont chacune dispose d'une voix. La société a également émis des actions de classe B, dont chacune représente 10 voix. Toutefois, ces actions ont été distribuées parmi les actionnaires existants et ne seront pas mises en vente lors de l'introduction en bourse.

La part des participants de Luxoft et le volume des titres vendus n'est pas divulgué, la fourchette d'estimation des actions n'ayant pas été déterminée. Le prospectus se contente de mentionner que les recettes attendues de la vente de Luxoft sont de 80 millions de dollars et que Luxoft compte utiliser le produit de la vente des actions pour compléter son fonds de roulement et à des fins corporatives. Les souscripteurs de l'introduction en bourse sont UBS, Crédit Suisse, JP Morgan, VTB Capital et Cowen and Company.

Luxoft est un des plus grands concepteurs russes de logiciels réalisés sur commande de ses clients, parmi lesquels figurent Boeing, Absolut Bank, Renaissance Crédit, Dell, IBM, Sabre, Alcatel. Les deux plus gros clients, Deutsche Bank et UBS, ont représenté 47% des ventes en 2012. Le chiffre d'affaires total de Luxoft était de 314,6 millions de dollars, son bénéfice net ayant atteint 37,5 millions de dollars.

Les clients américains ont rapporté à Luxoft 36,3% de son chiffre d'affaires, la Grande-Bretagne 28,2%, l'Allemagne 12,8%. 11,2% du chiffre d'affaires, soit 35,1 millions de dollars, a été assuré par des clients russes.

L'analyste d'Uralsib Capital Konstantin Belov a évalué il y a un an Luxoft au sein du groupe IBS à 604 millions de dollars. Selon lui, la valorisation de la société est peu susceptible d'avoir changé. « À notre avis, c'est la partie la plus attrayante de l'activité d'IBS, elle croit plus rapidement, sa rentabilité est plus élevée », indique Konstantin Belov.

« Nous sommes heureux de constater que Luxoft devient une société publique, nous considérons cela comme un développement positif pour le secteur et nous espérons que l'introduction en bourse sera actée par les investisseurs », a déclaré à Kommersant le directeur financier d'EPAM Systems Ilya Kantor. IBS Group s'est refusé à tout commentaire et le porte-parole de VTB Capital n'a pas répondu à l'appel de Kommersant.

Texte original (en russe) publié sur le site de Kommersant le 24 mai 2013.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies