La bourse de Moscou passe au régime occidental

Jusqu'à présent, la bourse de Moscou proposait des échanges avec paiement différé dans la section Standard (une partie de l'ancien marché spot de la bourse RTS, mode de transaction T+4). Crédit : Itar-Tass

Jusqu'à présent, la bourse de Moscou proposait des échanges avec paiement différé dans la section Standard (une partie de l'ancien marché spot de la bourse RTS, mode de transaction T+4). Crédit : Itar-Tass

Le lundi 25 mars, la bourse de Moscou a commencé la cotation au régime T+2, qui suppose le règlement de l'opération deux jours après sa conclusion. Le nouveau régime existe pour le moment en parallèle au précédent – règlement le jour même – mais dans un avenir proche, le marché boursier russe passera entièrement aux normes occidentales.

Le 25 mars, la Bourse de Moscou a commencé à opérer au mode T+2, qui suppose le règlement des transactions deux jours après leur conclusion. La conclusion des transactions au nouveau régime n'exigera pas des participants un prépaiement de 100% (pré-dépôt des sommes en bourse), au contraire des échanges au mode T+0, qui reste encore le principal. Pendant plusieurs mois, les deux régimes de négociation existeront en parallèle, mais la bourse passera intégralement au régime T+2 à partir du 1er juillet.

La nécessité de transférer les opérations boursières au nouveau régime a été dictée par les exigences du marché : aucune des grandes places boursières mondiales d'opère en mode T+0, et les investisseurs étrangers ont mentionné à plusieurs reprises le mode de fonctionnement de la bourse de Moscou comme l'un des principaux obstacles structurels à son intégration complète au système boursier mondial. Jusqu'à présent, la bourse de Moscou proposait des échanges avec paiement différé dans la section Standard (une partie de l'ancien marché spot de la bourse RTS, mode de transaction T+4), cependant, comme l'a souligné le président du conseil d'administration de la Bourse de Moscou Aleksandre Afanassiev, ce mode de négociation, s'il existe de façon facultative, ne peut se développer.

Pour la transition définitive de l'ensemble de la bourse au nouveau régime, il faudra modifier non seulement les modèles d'affaires de tous les participants du marché boursier (gestion de la liquidité), mais aussi adopter un ensemble d'actes normatifs régissant les nouveaux risques, tels que les règles de trading sur marge.

Article paru sur le site de Kommersant.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.