Abaramovitch achète quarante œuvres d’Ilia Kabakov

Le milliardaire, Roman Abramovitch (à g.), et son amie, Daria Joukova ont fait l’acquisition d’une quarantaine d’œuvres picturales d'Ilia Kabakov. Source : service de presse

Le milliardaire, Roman Abramovitch (à g.), et son amie, Daria Joukova ont fait l’acquisition d’une quarantaine d’œuvres picturales d'Ilia Kabakov. Source : service de presse

Le milliardaire, Roman Abramovitch, et son amie, Daria Joukova, fondatrice du centre de culture moderne « Garage » à Moscou, ont fait l’acquisition d’une quarantaine d’œuvres picturales connue comme étant les albums de l’artiste conceptuel, Ilia Kabakov, qui fait partie des peintres russes vendus les plus chers de leur vivant, a déclaré Bloomberg.

Ilia Kabakov qui vit actuellement à New York est l’un des pères fondateurs de l’école conceptuelle de Moscou. On peut dire qu’il est l’un des chefs de file de l’art russe moderne. Ses œuvres ont été exposées dans les plus grands musées de Russie, d’Europe et des États-Unis.

Lors d’une vente aux enchères à Phillips de Pury & Co en 2008, après avoir vendu son tableau Scarabée à 5,8 millions de dollars, Ilia Kabakov est devenu le peintre russe le plus cher de son vivant. Ce record est encore aujourd’hui resté inégalé.

La collection des œuvres de Kabakov achetée par Abramovitch a été réunie pendant ces deux dernières décennies par le collectionneur américain, John L. Stewart. Sa valeur n’a pas été dévoilée, mais selon les experts, elle est de l’ordre de 60 millions de dollars.

Selon son épouse et collaboratrice, Emilia Kabakov, cette collection est à la fois l’une des plus grandes et l’une des plus représentatives au monde. Elle compte entre autres des œuvres réalisées par Kabakov avant son départ de Moscou pour New York en 1987 ce qui fait d’elle une collection d’une qualité exceptionnelle et d’une grande importance historique.

L’un des plus grands intérêts de cette collection réside dans les albums qu’Ilia Kabakov a réalisés de 1968 à 1975. Les albums étaient une forme tout à fait particulière d’art et constituaient une étape importante dans l’évolution artistique de l’école conceptuelle de Moscou. Ce genre à proprement dit a été créé par Ilia Kabakov. Ses albums se présentent sous forme de séries composées de quelques dizaines de feuilles couvertes d’images graphiques et de textes soit descriptifs ou ironiquement philosophiques. L’œuvre la plus célèbre du cycle d’albums est sans doute la série Dix Personnages (1970-75) dont deux albums sont présentés au centre Pompidou à Paris et un autre album se trouve dans la collection d’Abramovitch.

C’est loin d’être la première acquisition d’œuvres d’art d’Abramovitch. L’homme d’affaires a également déjà acheté le Triptyque de Francis Bacon (Sotherby’s, 86,3 millions de dollars), Benefits supervisor sleepingde Lucian Freud (Christie’s, 33,6 millions de dollars) ainsi que Les Femmes de Venise d’Alberto Giacometti (Art Bazel, 15 millions de dollars).

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies