Une fin brutale du printemps à Moscou, graffiti au ballet et super women russes

 Dimanche. Un peu plus de soleil s’est enfin levé au-dessus des bâtiments gris du centre de Moscou. Le graffiti coloré de la danseuse de ballet Maïa Plissetskaïa rappelle aux passants la belle époque des Ballets Russes de Serge Diaghilev.

 Dimanche. Un peu plus de soleil s’est enfin levé au-dessus des bâtiments gris du centre de Moscou. Le graffiti coloré de la danseuse de ballet Maïa Plissetskaïa rappelle aux passants la belle époque des Ballets Russes de Serge Diaghilev.

Alexeï Mosko
Chaque membre de l’équipe de RBTH a sa propre vision de la réalité russe. Nous regardons à travers ces visions, les étudions, nous en nourrissons. Villes bruyantes, villages abandonnés, cafés douillets, ghettos industriels, lieux branchés et chats dodus...

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.