Les experts du business franco-russe passent à table

L'Association Dialogue Franco-Russe a commencé l’année 2013 avec le lancement d’une série des rencontres (les Rencontres DFR) censées réunir autour des sujet-clefs des rapports franco-russes des acteurs, principalement économiques, mais aussi politiques, pour des échanges d’expérience et d’expertise dans le domaine.

Ivan Prostakov Crédit : Maria Tchobanov

La première table ronde intitulée "Implantations en Russie : les clefs du succès", animée par Ivan Prostakov, conseiller au Bureau International des Expositions, a eu lieu le 10 janvier.

Ayant 10 ans d’expérience en tant que chef de la Représentation commerciale de la Fédération de Russie en France, Ivan Prostakov, a pu observer de près les opérations de nombreuses entreprises françaises en Russie.

Il a présenté son analyse des raisons des succès et des échecs d’entreprises françaises comme Renault, PSA Peugeot Citroën, Auchan, Carrefour, Safran, Thalès, Alstom, Vinci, Air liquide, Total et d’autres grands acteurs industriels.

Les participants de cette rencontre ont constaté que la France est très faiblement représenté en Russie par les PME, par rapport à d’autres Européens comme les Allemands et les Italiens.  Les raisons sont multiples, y compris la spécificité de l’économie russe qui se base essentiellement sur les grands entreprises et groupes industriels, d’où la difficulté de trouver des partenaires adéquates.

Dans les mois à venir, les Rencontres DFR seront consacrés à la politique des visas (14 février), à la standardisation et tests de qualité en Russie, à la spécificité du droit russe en matière de contrats et aux particularités des négociations d’affaires franco-russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.