Le voilier Sedov réveillonne dans le Pacifique

Source : service de presse

Source : service de presse

L'équipage du bateau école Sedov a fêté le réveillon de la Saint-Sylvestre au large du Pacifique à mille miles nautiques des Philippines. Les marins on eu leur sapin et des cadeaux, le cuisinier de bord leur a concoté des plats de fête, cependant l'alcool est interdit pendant l'expédition maritime.

Voilà déjà huit mois que le voilier Sedov poursuit son periple autour du monde. Le bateau école a fait la moitié des quatorze mois prévus et nécessaires pour faire le tour du monde sous une voile. À ce jour, le voilier a fait plus de vingt-trois mille miles nautiques.

L'équipage du Sedov a accueilli la nouvelle année sept heures avant Moscou. Les marins ont prévu de fêter l'arrivée de la Nouvelle année à l'heure astronomique, et un peu plus tard à l'heure de Moscou. À l'occasion de la fête, l'équipage et les cadets, qui suivent leur formation sur le voilier, ont fait une vidéo sur la chanson Bonne année, bébé ! de Moumiï Troll, groupe rock très populaire en Russie. Les musiciens ont fait le montage et maintenant le clip est disponible sur le site de l'expédition, et bientôt sur des chaînes télévisées.

« Actuellement, le voilier Sedov est à mi-chemin entre Samui et Maynila et le 31 décembre il sera dans le Pacifique. Pour atteindre les Philippines, il leur faudra encore dix jours de navigation. C'est environ un millier de miles. En partant pour un tour du monde, les membres d'équipage ont pris tout le nécessaire. Ils ont pris des sapins, des guirlandes et autres indispensables de Noël. Les marins ont transformé en sapin l'un des mâts centraux du Sedov. Je crois que leur réveillon est beaucoup plus intéressant que le nôtre », dit Lioubov Elkina, porte-parole de l'expédition de circumnavigation.

Le menu quotidien des marins est assez modique, mais pour le réveillon, le cuisinier de bord a concocté un véritable repas de fête pour l'équipage. Évidemment, pas de grande cuisine, mais la salade  Olivier, traditionnelle du réveillon, et un poulet cuit au four ont été sur la table. Ceux qui ne connaissent pas le règlement de la marine imaginent une joyeuse ripaille avec du rhum et le jeu de Zanzibar, mais la réalité est très différente du folklore. Il ne faut pas oublier que pour l'équipage du Sedov, ce tour du monde est avant tout un service militaire. C'est pourquoi il n'y a aucun alcool, même pas de champagne. Pour le réveillon, les marins peuvent espérer uniquement une tasse de thé supplémentaire.

Au large, surtout avec un tel navire, l'animateur de la fête principal, ce sont les conditions météorologiques. Si telle est la volonté de l'océan, l'équipage peuvent réveillonner tranquillement, mais quand une tempête se déchaîne, toutes les fêtes et autres occupations sont mises de côté. Toute l'équipe doit agir comme un seul homme. Le voilier Sedov accueille déjà la deuxième relève d'élèves officiers. En six mois ils ont eu les passages les plus longs : la transatlantique de 24 jours et maintenant le Pacifique en 31 jours. En six mois presque, les jeunes ont appris le métier de marin et sont en bonne forme physique. Les manœuvres à bord du voilier et les vents sévères de l'océan sont les meilleurs forgerons du caractère.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.