Poutine signe la loi "anti-Magnitski"

Crédit photo : ITAR-TASS

Crédit photo : ITAR-TASS

Crédit photo : ITAR-TASS

Le président russe Vladimir Poutine a signé vendredi 28 décembre la loi dite "Dima Iakovlev", qui constitue une riposte à la "loi Magnitski" et interdit aux Américains d'adopter des enfants russes.

La loi en question entrera en vigueur le 1er janvier 2013.

Le dirigeant russe a en outre signé un décret qui simplifie la procédure d'adoption par des familles russes.

En riposte à la loi américaine dite Magnitski, la Douma (chambre basse du parlement) a adopté le 21 décembre en troisième et dernière lecture la loi "Dima Iakovlev". Le document, qui fait l'objet d'une controverse intense au sein de la société, interdit d'adopter des enfants russes non seulement par les Américains, mais aussi par les citoyens de pays violant les droits des Russes.

Il proscrit également en Russie les ONG politiques financées par les États-Unis et celles dont les activités représentent une menace pour les intérêts du pays. La loi a été adoptée le 26 décembre par le Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

La loi américaine dite Magnitski prive de visas les fonctionnaires russes qui, selon les Etats-Unis, sont impliqués dans la mort du juriste du fonds d'investissement Hermitage Capital Management Sergueï Magnitski. 

Lire la suite: RIA Novosti.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.