Affaire Politkovskaïa : l'organisateur du meurtre écope de onze ans de prison

L’ex-lieutenant colonel de la police Pavlioutchenkov, 44 ans, a reconnu avoir pris en filature la journaliste Anna Politkovskaïa. Crédit : Itar-Tass

L’ex-lieutenant colonel de la police Pavlioutchenkov, 44 ans, a reconnu avoir pris en filature la journaliste Anna Politkovskaïa. Crédit : Itar-Tass

Le tribunal de Moscou a prononcé la première condamnation dans le cadre de l'affaire de l’assassinat d’Anna Politkovskaïa, la journaliste de Novaïa Gazeta, tuée en 2006.

L’ancien policier Dmitri Pavlioutchenkov a été condamné à 11 ans de camp à régime sévère et à une amende de 3 millions roubles (74.303 euros) pour son rôle dans l’organisation de l’assassinat d’Anna Politkovskaïa, la journaliste d’investigation du journal Novaïa Gazeta, a rapporté le 14 décembre l’Agence russe des informations légales et judiciaires (RAPSI). La journaliste a été tuée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble dans le centre de Moscou.

L’ex-lieutenant colonel de la police Pavlioutchenkov, 44 ans, a reconnu avoir pris en filature Mme Politkovskaïa, célèbre pour ses reportages critiques sur les abus des droits de l’homme en Tchétchénie, et a conlcu un accord avec le Parquet, témoignant contre les cinq autres suspects.

Selon les enquêteurs, Pavlioutchenkov payait à ses subordonnés de 100 à 150 dollars (environ 76 à 115 euros) par jour pour suivre les déplacements de la journaliste autour de Moscou. En outre, il a « acheté le pistolet (qui a été utilisé pour assassiner la victime), a élaboré le plan (du meurtre) et a assigné les rôles aux participants durant la préparation. »

Le procureur avait requis une peine de 12 ans de prison pour le criminel qui aurait reçu « pas moins de 150.000 dollars (115.500 euros) » pour son rôle dans l’assassinat. En outre, les enfants de Mme Politkovskaïa voulaient obtenir du condamné 10 millions de roubles (247.680 euros) en « dommages moraux », la somme étant réduite par le tribunal à 3 millions de roubles (74.303 euros).

« La justice n’a pas été rétablie pleinement, mais elle a été rétablie », a déclaré Ilya Politkovski, le fils de la journaliste, dans une interview accordée à Novaya Gazeta immédiatement après l’annonce du verdict. Les deux parties du procès feront appel de la décision du tribunal, a-t-il également indiqué.

Selon Novaïa Gazeta, Karen Nersesian, avocat de Dmitri Pavlioutchenkov a accusé le procureur d’avoir violé l’arrangement conclu avec son client, ayant requis une peine trop longue.

Pavlioutchenkov, arrêté en août 2011 et placé ensuite en résidence surveillée en raison de problèmes de santé, devra passer neuf ans et huit mois en prison, compte tenu de la durée de sa détention. Lors son dernier discours, le condamné a demandé pardon à la famille d’Anna Politkovskaïa, rapporte Gazeta.ru.

Anna Stavitskaïa, avocat de la famille de Politkovskaïa, a déclaré à Novaïa Gazeta : « Nous sommes satisfaits qu’au moins un participant de l’assassinat a été traduit en justice », en ajoutant que Pavlioutchenkov « aurait dû recevoir une peine plus longue. »

Les cinq autres suspects, dont le tireur présumé Roustam Makhmoudov, restent en détention et seront jugés séparément, a rapporté l’agence RIA Novosti. Le nom du vrai commanditaire du meutre reste toujours inconnu.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.