Développement du tourisme sur l’île Wrangel

10 décembre 2012 RBTH, Anton Lobanov, RIA Novosti
Des maisonnettes modulaires ont été installées dans la Réserve de l’île de Wrangel dans le cadre du programme fédéral sur l’aide au développement du tourisme durable. Le système naturel de la Réserve nationale de l’île de Wrangel, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, est célèbre pour être le « berceau » des ours blancs.
La Réserve de l’île Wrangel, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Crédit : RIA Novosti
La Réserve de l’île Wrangel, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Crédit : RIA Novosti

Le montage des quatre maisons modulaires destinées aux touristes voulant visiter la Réserve naturelle la plus nordique de la planète vient de s’achever. Ce sont les premiers jalons d’un nouveau site touristique mis en place dans le cadre du programme fédéral sur l’aide au développement du tourisme durable, a commenté le directeur de la Réserve Alexandre Grouzdev.

La Réserve de l’île Wrangel, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, est connu pour être le « berceau » des ours blancs et aussi la seule aire de nidification de l’oie des neiges sur le territoire russe.

La Réserve de l’île Wrangel a été sélectionnée pour le projet-pilote du programme du ministère russe de l’Environnement sur le développement du tourisme écologique en 2011. Mais il n’a pu être concrétisé que maintenant en raison des difficultés logistiques liées à l’acheminement du matériel sur l’île.

« Le montage des quatre maisons modulaires destinées aux touristes, livrées sur l’île au début de septembre par le navire scientifique Mikhaïl Somov, vient de s’achever. Malgré les difficultés dûe à l’arrivée de l’hiver, aux quantités de précipitations neigeuses et de la glace, les ouvriers ont fait du beau travail. Les maisons gardent bien la chaleur. Pour le moment personne n’y vit, mais dès le mois de mars, avec l’arrivée des touristes, les groupes s’arrêteront précisément ici », a précisé Grouzdev.

D’ici là, des finitions impossibles à prévoir lors de la conception y seront apportées, a-t-il ajouté.

« L’année prochaine, les travaux de développemet de l’infrastructure de la Réserve se poursuivront. Nous prévoyons de monter trois maisonnettes supplémentaires le long de l’itinéraire touristique. Nous avons déjà reçu le financement », a précisé le directeur de la Réserve.

Il a ajouté que le trajet le long de l’itinéraire s’effectuera à bord de véhicules tout-terrain également ramenés sur l’île en septembre à bord du Mikhaïl Somov. En été, seront utiliées les jeep Trekol et le tout-terrain Argo, en hiver l’engin chenillé Irbis.

La Réserve a obtenu 45 millions de roubles (1,125 millions d’euros) de financement de l’Etat en 2012.

La Réserve de l’île Wrangel a été créé en 1976 afin d’étudier et préserver l’écosystème unique de cette partie insulaire de l’Arctique et pour protéger les divers spécimens de la faune polaire. Elle occupe le vaste territoire de plus de 2,225 millions d’hectares des îles Wrangel et Herald, situé entre la mer de Sibérie orientale et la mer des Tchouktches.

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook