Mélanie Laurent présente son nouveau film « Les adoptés » à Moscou

Crédit : CoolConnections

Crédit : CoolConnections

Le 26 novembre Mélanie Laurant a présenté à Moscou son premier film en tant que réalisatrice, « Les adoptés ». Le film sortira sur les écrans russes dans le cadre du Festival « Le cinéma français aujourd'hui ».

« C'est mon premier film, et je ne voulais pas tourner un film sur moi. C'est une histoire très éloignée de moi. Il refléte probablement les choses qui me font peur, mais ce n'est pas autobiographique», a dit Mélanie Laurent lors de la conférence de presse.

« En plus le film parle d'une famille composée de femmes, et dans ma famille ce sont les hommes qui sont très forts. Personnellement, j'ai plus d'amis parmi les hommes que parmi les femmes », a raconté la réalisatrice.

L’histoire tourne autour d’un drame survenant dans une famille composée d'une mère, de deux sœurs, Lisa (Mélanie Laurent) et Marine (Marie Denarnaud) et du fils de Lisa. Marine tombe dans le coma pendant son troisième mois de grossesse, ce qui change la vie de la famille et des proches de Marine, obligeant tous les membres de la famille à s'adapter à la situation.

Mélanie Laurent a expliqué qu'elle ne voulait pas que Marine meure tout de suite et que les dernières 30 minutes soient trop tristes, c'est pourquoi elle a imaginé ce coma, et puis à la fin elle redonne de l'espoir grâce à la naissance de la fille de Marine.

Selon l'actrice, si l'on cherche les analogies entre le film et sa propre biographie, ce serait plutôt à travers ce petit enfant de quatre ans, Théo, à qui on a accordé beaucoup d'attention dans la famille. Mélanie Laurent a indiqué que ses parents l'emmenaient au Louvres tous les mercredis, elle ne regardait pas la télévision.

Quant à ses futurs projets, l'actrice a indiqué qu'elle venait tout juste de terminer un nouveau scénario avant son départ pour Moscou. Ce sera un film sur les adolescents de moins de 18 ans. « De plus, vous allez voir prochainement trois films dans lesquels j'ai pris part en tant  qu'actrice »,  a ajouté Mélanie Laurent.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.