Dépôt de gerbes au monument au corps expéditionnaire russe à Paris

Crédit : Dimitri de Kochko

Crédit : Dimitri de Kochko

Dépôt de gerbes au monument dédié Russes morts pour la France a eu lieu le 12 novembre au au cimetière de Mourmelon

Un dépôt de gerbes a eu lieu à Paris le 12 novembre (au lendemain du 11 novembre qui marque l'armistice de 1918) devant le monument au corps expéditionnaire russe qui a combattu sur le front français durant la Première guerre mondiale, à l'occasion de la visite en France de  M. Nikolaï Patrouchev, secrétaire du Conseil de sécurité de Russie. Cette visite qui s'inscrit certes dans un programme de rencontres régulières avec son homologue français, prend en ce moment un caractère plus aigu compte tenu des consulations qui ont lieu entre la France et la Russie sur la situation syrienne, comme l'a indiqué jeudi 8 novembre le ministre français des affaires étrangères, Laurent Fabius sur RTL. Ce dernier avait rencontré au début du mois son homologue russe, M. Sergueï Lavrov en présence des ministres de la défense des deux pays. 

Le monument au corps expéditionnaire russe a été édifié récemment à Paris et il réparait un oubli historique qui a joué un rôle important dans la perception du rôle de la Russie durant la Première guerre mondiale en France, où  l'on se souvenait essentiellement de la paix séparée de Brest-Litovsk. Le corps expéditionnaire comptait trois régiments et a combattu jusqu'en 1917, date à laquelle un régiment de survivants est resté en France et les autres ont regagné la Russie en révolution. Les Russes morts pour la France sont enterrés au cimetière russe de Mourmelon dans l'est de la France. 
 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.