Internet génère 1% du PIB russe

Crédit : AFP/East News

Crédit : AFP/East News

Le commerce en ligne vois sa croissance s'accélérer

 L'Association russe des communications électroniques (RAEK) et l'École supérieure d'économie (HSE) ont mené une étude conjointe sur l'économie de l'Internet russe. Cette étude cherche à évaluer l'ampleur de l'Internet russe en tant que secteur à part entière de l'économie, explique le recteur de l'École supérieure d'économie, Iaroslav Kouzminov. Il s'est avéré que l'économie en ligne compte pour environ 1% du PIB de la Russie, soit 550 milliards de roubles en 2011 (croissance prévue pour 2012 - 30%). Fin 2012, cette proportion passera à 1,5% du PIB, a-t-il prédit.

Conjointement aux marchés en ligne proprement dits, le volume des marchés liés à Internet a dépassé 2.520 milliards de roubles fin 2011, ce qui équivaut à 4,62% ​​du PIB de la Russie au terme de cette même année. Sur ce total, le marché de la vente de contenus et de la publicité « pèsent » 550 milliards de roubles, le reste étant constitué par le marché des fournisseurs d'accès à Internet, et autres. La méthodologie de la recherche repose sur des sondages et l'accréditation d'experts des principaux acteurs du secteur internet.

L'évaluation de l'ampleur de l'économie de l'Internet constitue le principal résultat de l'étude, pense M. Kouzminov. L'économie en ligne russe possède une croissance à deux chiffres. Aucun autre secteur, selon lui, n'affiche une telle croissance. Si ces taux se maintiennent, Internet comptera pour plus de la moitié de l'économie russe en 2020.

Article original en russe publié sur le site de Vedomosti le 10 octobre 2012. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.