« L’Innocence des musulmans » interdit en Russie

Source : service de presse

Source : service de presse

Lundi 1er octobre, le tribunal Tverskoï de Moscou a reconnu le film « L’Innocence des musulmans » comme extrémiste. Il a ainsi satisfait la requête du Parquet, qui considérait que le film semait la discorde religieuse et provoquait une recrudescence de l'intolérance dans la société russe.

Comme l’a indiqué à RBC la porte-parole du Parquet général de Russie Marina Gridneva, le motif de l’action en justice était la présence dans le film de vidéos et de textes visant à donner une image négative de l'Islam et de la population adhérant à cette religion.

« L’étude psycho-linguistique de l'enregistrement menée à la demande du parquet a confirmé que son contenu constituait une incitation à l’intolérance religieuse et à la haine, ainsi qu’une humiliation de l’homme sur la base de la nationalité et une offense contre la religion », a dit Mme Gridneva.

Suite à l’entrée en vigueur juridique de la décision du tribunal, sa copie sera envoyée au ministère russe de la Justice afin d’inclure la vidéo dans la liste fédérale des documents extrémistes. Plus tôt, le tribunal de district Leninski de Grozny avait reconnu la bande-annonce du film L’Innocence des musulmans comme extrémiste.

Selon la loi russe, la décision d'un tribunal russe d'interdire un matériau extrémiste s’étend à l’ensemble du territoire du pays. Cependant, les autres tribunaux russes ont également le droit de prendre des décisions concernant des arguments formulés par le Parquet. En cas de désaccord, la Cour suprême devra formuler en assemblée plénière un arrêté harmonisant la jurisprudence.

La semaine dernière, des fournisseurs d’accès de diverses régions russes avaient temporairement désactivé l'accès au site de partage de vidéos YouTube sur la base d'une lettre du Parquet.

La division russe de la société Google a de son côté déclaré être prête à bloquer l'accès au clip sur YouTube dès réception d’une ordonnance de la cour.

Apparu début septembre sur Internet, le film L’Innocence des musulmans, offensant à l’encontre des musulmans, a provoqué une série d'événements violents. De nombreuses villes de la plupart des pays musulmans ont été le théâtre de manifestations anti-américaines qui ont dégénéré en scènes de violence armée. De tels événements se sont notamment produits au Pakistan, au Yémen et en Libye (où l'ambassadeur américain Christopher Stevens a été tué).

En ce qui concerne Internet, le site YouTube, qui présentait la bande-annonce du film anti-musulman, a déjà été bloqué au Pakistan, en Afghanistan, au Bengladesh et au Soudan. L’accès à la vidéo a été bloqué en Inde, en Egypte, en Libye et en Malaisie. En Iran, les autorités du pays ont verrouillé le moteur de recherche Google et le service de messagerie Gmail en signe de protestation contre le film.


Trouvez l'article original en russe sur le site de RBC.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.