Lumière, et que Moscou brille de mille feux !

Source : lightfest.ru

Source : lightfest.ru

Moscou

Source : lightfest.ru

Les Russes, et surtout les Moscovites, sont régulièrement accusés de mégalomanie. C'est pourquoi on peut facilement soupçonner les organisateurs du festival « Cercle de lumière 2012 » d'avoir oublié le sens des mesures en jonglant avec les chiffres. Ce festival, qui se déroulera du 28 septembre au 2 octobre au centre de Moscou, devrait attirer plus de trois millions de personnes, a déclaré l'un des organisateurs, Vladimir Yakovlev. Son ton indique clairement qu'il est persuadé de ses évaluations. Cela signifierait une multiplication par dix du nombre de visiteurs en un an seulement.

Le festival, qui comprendra des installations lumineuses et des spectacles laser, aura lieu à Moscou pour la deuxième fois. En 2011, la première édition du festival  a attiré environ 300.000 personnes. Sans aucune publicité, ajoute M. Yakovlev. Il y a un an, les bâtiments de ​​la Place Rouge se sont brusquement transformés en plate-forme de projection pour les idées d'artistes venus du monde entier travaillant dans le domaine de l'art de l'illumination. Le concepteur d'éclairages allemand Jerry Appelt - l'un des experts les plus reconnus au monde - a projeté sur le mur du Kremlin des roses, et les coupoles de la Cathédrale Saint-Basile s'illuminaient en rythme avec le carillon. Difficile d'imaginer une plate-forme plus impressionnante pour un show de lumière!

Bien que cette année Jerry Appelt ne participe pas à la compétition, les spectateurs ne seront pas déçus: le festival présentera les œuvres de plus d'une centaine d'artistes venus d'Italie, de Turquie, d'Ukraine, d'Irlande, du Portugal et d'autres pays. Un spectacle multimédia sur la place Rouge a été conçu par le groupe d'artistes français ECA2.4. Le spectacle aura lieu chaque soir, deux fois par heure. La façade de l'hôtel Moscou sera la surface de travail d'artiste anglais. De son côté, une équipe de créateurs allemands présentera sous un jour nouveau l'entrée du parc Gorki. Et la fontaine du parc sera transformée en écran d'eau de 30 mètres sur lequel seront projetées des tableaux de lumière. Tous ces projets sont unis par l'idée clé du festival : « L'énergie de la vie ».

À l'exception de l'inauguration officielle sur la Place Rouge et de la cérémonie de clôture au parc Gorki, l'entrée aux spectacles est gratuite. Le programme du festival se compose de 850 spectacles, pour lesquels on a préparé cinq plateformes: au hall central des expositions Manège, sur le quai de Crimée, sur la Place Rouge à proximité de l'hôtel Moscou, ainsi que dans le parc Gorki.

Les initiateurs du festival ne sont pourtant pas des artistes passionnés, désireux de conquérir la ville avec de la lumière et des rayons magiques. L'idée de l'événement est née sur la table des fonctionnaires du Département des médias et de la publicité de la ville de Moscou. Grâce au festival, le ministère espère « faire d'une pierre deux coups ». Tout d'abord, le festival mettra littéralement en lumière la saison sombre qui arrive à grande vitesse. Deuxièmement, et cet aspect est particulièrement important pour les fonctionnaires, le tourisme événementiel va être développé dans la capitale. Selon l'idée du chef du département, Vladimir Tchernikov, « Cercle de lumière » sera bientôt la carte de visite de Moscou et attirera dans les années à venir beaucoup plus de visiteurs que le nombre prévu cette année. « Nous avons rassemblé les artistes les plus talentueux, et nous voulons montrer la beauté de notre ville sous un jour nouveau », assure Vladimir Tchernikov.

Des arguments similaires sont énoncés par le porte-parole du département, Vladimir Yakovlev. Selon lui, le festival montrera comment la lumière peut transformer l'infrastructure d'une ville de plusieurs millions d'habitants. Il est important de transmettre aux gens, souligne Yakovlev, qu'il n'est pas question ici que de divertissement. « Cercle de lumière » est une fête familiale, un festival d'émotions, une fête qui restera dans les mémoires. Mais par-dessus tout, « Cercle de lumière » met à l'honneur l'exagération. Trois millions de visiteurs: tel est le record que les organisateurs ont décidé de battre coûte que coûte. Leurs espoirs seront-ils satisfaits? On ne le saura qu'après l'événement. Un autre chiffre, rigoureusement calculé celui-là, ne laisse pas d'impressionner. Deux mégawatts et demi d'énergie seront nécessaires pour alimenter les feux du festival. Un chiffre à peu près comparable aux performances d'une grande éolienne.

Pour plus d'informations sur le festival en langues russe et en anglais: www.facebook.com/lightfest.ru

Site officiel : www.lightfest.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.