Une douzaine russe : 12 façons d'accompagner la vodka à la russe

Crédit photo : Lori / Legion Media

Crédit photo : Lori / Legion Media

La vodka russe est considérée, à raison, comme une tradition nationale toute particulière, une fierté nationale, même. La consommation de vodka en Russie est le fruit d'une culture plusieurs fois séculaire.

Avant tout, il faut la consommer fraîche, la mettre dans la glace, même. Il est recommandé d'en boire de petites doses, dans de petits verres. Après chaque verre de vodka, il est bon de manger quelque chose, et c'est ici que la culture russe exprime sa diveristé et les possibilités d'accompagnement (zakouski, en russe) sont nombreuses, ainsi que les plats spécialement conçus pour aller « sur la vodka ».

Voici donc les meilleurs zakouski et les plats russes à consommer « sur la vodka » :

1. Des légumes, préparés de différente façon


Source : Lori / Legion Media

Marinés, fermentés, salés. Les plus populaires sont les concombres, les tomates, les choux avec des canneberges ou des airelles, les pommes, tout particulièrement les pommes russes, douces et acides en même temps. Les légumes sont particulièrement savoureux s'ils sont macérés ou salés dans des bocaux. Avec la vodka, ils sont généralement servis froids, parfois avant le repas, parfois, ils sont même servis dans la neige.

2. Des champignons marinés ou salés

Source : Lori / Legion Media

Avant tout, il s'agit de champignons blancs aux lamelles serrées : agarics ou lactaires délicieux. Pour les servir, versez les dans un saladier, arrosez les d'huile de tournesol et ajoutez de l'oignon coupé ou de la ciboule. Les champignons marinés sont particulièrement bons avec la vodka, ou encore cuits avec de la crème, ou bien des pommes de terre, cuites ou four ou poêlées avec des champignons frais.

3. Du hareng

Source : Lori / Legion Media

En Russie, le poisson le plus populaire pour accompagner la vodka est le hareng. Ses morceaux, coupés épais, parsemés de rondelles d'oignon et d'herbes fraîches hachées. Habituellement, on y ajoute de l'huile de tournesol et du vinaigre. On le sert généralement avec des pommes de terre revenues dans de l'huile d'olive, de l'aneth et surtout, du pain de seigle. Cette triade, vodka, hareng, pommes de terre, est considéré comme le grand classique des zakouski.

4. Du caviar rouge ou noir


Source : Lori / Legion Media

Si l'on prend le caviar d'esturgeon noir, le plus raffiné par son apparence est le caviar gris ou beluga. Le caviar est généralement servi sur de petites tartines de pain blanc beurrées. Si le caviar est servi comme un plat à part entière, alors le pot de caviar doit être déposé sur de la glace.

}

5. Du lard blanc salé ou jambon


Source : Lori / Legion Media

Le lard blanc le meilleur est celui du bas de la carcasse du porc, la poitrine de porc, très fine, avec généralement trois ou quatre bandes de viande intercalées. Le lard dont la peau a été frottée avec de la paille et torsadée est particulièrement bon. La peau prend alors une couleur ambre veloutée et développe un goût unique. Le lard est généralement servi froid, avec obligatoirement du fromage, de l'oignon ou de l'ail.

6. De la galantine

Source : Lori / Legion Media

La galantine de tête de porc, de côtes de bœuf et de coq est particulièrement réputée, ce dernier ingrédient lui donnant une couleur ambrée et un goût spécifique. On la sert généralement accompagnée d'une racine russe connue, le raifort râpé ou la moutarde.

7. Des crêpes russes


Source : Lori / Legion Media

Gonflées, à base de levure. Elles s'accompagnent essentiellement de vodka. Chaudes, on peut les couvrir de beurre, de crème ou de caviar, saupoudrés de ciboule. C'est un plat traditionnel que l'on sert lors de Maslenitsa, la fête de la fin de l'hiver.

8. De la salade Olivier


Source : Lori / Legion Media

Fort connue ou une autre désormais moins populaire, la vinaigrette. La salade Olivier est une salade composée d'œufs durs, de knacks, de concombres marinés, de saucisson, le tout agrémenté de mayonnaise. La vinaigrette, pour sa part, est faite de chou fermenté, de betteraves cuites coupées en dés et de haricots blancs.

}

9. Des pelmeni sibériens ou des vareniki (raviolis)


Source : Lori / Legion Media

La vodka est une boisson classique pour accompagner les pelmini chaud. On ajoute aux pelmeni de la crème fraîche aigre, de la mayonnaise et du poivre noir du moulin. Les vareniki aux pommes de terre ou aux champignons sont particulièrement bons. On les fait généreusement bouillir puis revenir dans du beurre avec de l'oignon.

10. Du cochon de lait rôti ou cuit au four


Source : Lori / Legion Media

On le sert soit avec de la crème et du raifort, pour avoir un plat russe typique, soit farci avec de la bouillie de sarrasin et cuit au four. On garde un arrière-goût particulier après un verre de vodka froide derrière la viande chaude.

11. De la viande bouillie ou rôtie


Source : Lori / Legion Media

Bœuf ou veau. Un morceau de viande bouillie, du rôti de porc, ou simplement de la viande cuite en croûte, tous ses plats exigent sérieusement, la meilleure boisson de toutes, la vodka.

12. Borchtch ou chtchi


Source : Lori / Legion Media

Ces soupes à base de viande sont riches et épaisses. Betteraves et tomates sont indispensables pour un bon borchtch, contrairement au chtchi. Le borchtch se sert immanquablement avec de la crème et des petits pains beurrés et aillés. Certains aiment verser un verre de vodka dans leur assiette de borchtch.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.