La maladie du charbon refait surface dans l’Altaï

La souche du bacille du charbon isolée pour analyse. Crédits photo : ITAR-TASS

La souche du bacille du charbon isolée pour analyse. Crédits photo : ITAR-TASS

Un habitant d’un village Droujba (Altaï) est mort samedi de la maladie du charbon, après s’être présenté la veille à l’hôpital régional. Depuis, dix habitants du même village sont hospitalisés suite à des symptômes de la maladie du charbon, un pronostique confirmé pour deux d’entre elles. Les habitants ont été contaminés le 18 août, lorsqu’ils ont découpé la carcasse d’une vache malade. Selon le médecin général de l’hôpital, 32 personnes ont été au contact de bêtes malades. Elles sont actuellement sous surveillance médicale. 


L’état d’urgence a été déclaré et une quarantaine mise en place dans la localité par la police, pour empêcher la sortie de produits carnés ou laitiers. Les médecins auscultent tous les habitants du village pour détecter les premiers symptômes tandis que la vaccination du bétail de la commune a été achevée dimanche. Selon le vétérinaire en chef de la région les habitants observent les consignes de sécurité et il n’y a pas de panique dans la population. L’adjoint du gouverneur Daniel Bessapabov a déclaré que « la situation est sous contrôle, et l’épidémie est localisée ». Par ailleurs une enquête judiciaire a été ouverte pour établir si des violations des règles sanitaires et épidémiologiques ont été à l’origine de l’épidémie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.