Kazan, capitale russe du sport

Crédit photo : Andreï Chapran

Crédit photo : Andreï Chapran

La ville de Kazan (Tatarstan) se démarque en Russie dans le domaine du sport.

 

« En Russie, Kazan et Moscou sont les deux seules villes suffisamment développées du point de vue sportif ; les autres restent loin derrière », selon l’ex numéro un mondial de tennis Marat Safine, devenu député et l’un des dirigeants de la Fédération russe de tennis. « Et je ne dis pas ça parce que ce sont mes villes préférées, ajoute-t-il. C’est la réalité. »

Kazan est la ville en Russie qui cumule le plus de victoires toutes disciplines confondues. Elle se démarque surtout dans les sports collectifs avec des clubs de renom comme FK Rubin pour le football, Ak Bars Kazan pour le hockey sur glace, Zenit et Dinamo pour le volley-ball, les UNICS en basket-ball, Dinamo Kazan en hockey sur gazon et Sintez en water-polo. En 2009, Kazan a d’ailleurs reçu le titre de « Capitale sportive de Russie ».

Le village de l’Universiade, achevé en 2010, sert de campus universitaire en attendant les Jeux de 2013. Ensuite, il sera utilisé comme centre d’entraînement pour les équipes nationales russes. Parallèlement, en 2010, à Kazan, a vu le jour l’Académie de culture physique, du sport et du tourisme.

Kazan est riche de nombreux grands complexes sportifs. Parmi eux, le Stade central, le Basket Hall Arena, TatNeft Arena, le Centre de hockey sur gazon, le Centre de volley-ball, le Palais des arts martiaux Ak Bars, le Centre d’aviron sur le lac Sredni Kaban et l’un des hippodrome les plus importants d’Europe. Et pour couronner le tout, un nouveau stade pouvant accueillir jusqu’à 45 000 personnes est sur le point d’être achevé.

L’Universiade en quelques chiffres :


65 installations sportives seront mises à contribution dans le cadre de ces Jeux universitaires, dont 37 construites spécialement pour l’occasion et 28 restaurées. Mais le plus important, c’est que ces sites sportifs pourront être exploités après l’événement. Ainsi, les universités de Kazan se verront dotées de magnifiques stades et terrains sportifs et pourront pleinement en profiter pour former les champions de demain.

Parmi cette multitude, le nouveau bâtiment de l’Académie de tennis est particulièrement reconnaissable avec, au dessus de l’entrée du bâtiment à l’architecture moderne en  forme de demi-cercle, un toit en forme de raquette coiffé d’une grosse balle jaune. Ses 85 000 m² et ses 3200 places assises en font un lieu inégalé en Russie et même en Europe. Ce complexe sportif, dont la construction a commencé en 2007, accueillait déjà le 23 octobre 2009 la visite des dirigeants pour son inauguration dans le cadre du Forum international : « La Russie, une puissance sportive ».

Selon l’expression du directeur de la Fédération internationale de tennis, ce nouveau site sportif ne fait pas que répondre aux normes internationales, il les « dépasse largement». Quatre courts en terre battue, 14 terrains en dur, un court central agrémenté d’un système de gradins démontables, un « show court » d’une capacité de 1000 places. L’Académie de tennis reçoit les tournois russes mais aussi les championnats internationaux.

Lors de l’Universiade de 2013, le site accueillera les tournois de tennis mais aussi de badminton. Puis, il sera destiné aux entraînements de l’Académie du sport et du tourisme de la région de la Volga et accueillera diverses rencontres.

Les seules installations sportives qui font défaut à Kazan, ce sont les vélodromes. D’ailleurs, le cyclisme ne figure pas au programme de l’Universiade  2013. Dommage, car le sport cycliste connaît un fort engouement en Russie et une médaille était peut-être à la clef. Mais aucune construction de piste cyclable de compétition ni de piste pour VTT n’a été prévue pour les Jeux 2013.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.