« Comment j'ai mangé du chien » d'Evgueni Grichkovets

Théâtre du Ranelagh, Paris

Dans une énergie tragi-comique, un personnage témoigne de sa vie, de son incompréhension totale des codes sociaux dans une peinture touchante et burlesque de la Russie contemporaine. Il évoque son enfance et ses multiples déceptions, humiliations et injustices pour arriver à la description de son service militaire effectué dans la Marine Russe au large de Vladivostok

Là, il retrouvera les brimades et l’arbitraire déjà ressentis à l’école. L’armée et l’école semblent pour lui les deux points cardinaux d’une vie sociale dont il ne comprend pas les tenants et les aboutissants.

C’est dans une langue résolument drôle, décalée et absurde que ce personnage raconte au public des bribes de sa vie. Grichkovets vous apparaît comme un nouveau témoin de cette fameuse « âme russe » que les Français connaissent à travers le théâtre de Gogol ou de Tchekov. Mise en scène de Christophe Gauzeran, avec Géraud Andrieux.

Plus d'information sur www.fahrenheit451.fr.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.