Le festival « Temps et époques » ranime la Russie du XVIIe siècle

Crédit photo : Rouslan Soukhouchine

Crédit photo : Rouslan Soukhouchine

Le festival annuel « Temps et époques » se tient pour la deuxième fois dans le parc de Kolomenskoïe. Cette année, il est consacrée à la période de l’histoire russe appelée « le temps des troubles », une crise économique, sociale et politique profonde qui a frappé la Russie fin XVIe-début XVIIe, en même temps qu’une crise dynastique et une lutte des groupes de boyards pour le pouvoir. Cette période fut essentiellement caractérisée par la vacuité du pouvoir et l’interventionnisme. De nombreux historiens considèrent le temps des troubles comme la première guerre civile dans l’histoire russe.

Le XVIIe siècle est un période particulière de l’histoire nationale. En ces années furieuses, le peuple russe a révélé ses meilleures qualités, la résistance, le courage, la dévotion à la patrie et la promptitude à y sacrifier sa vie. Grâce aux efforts d’une levée en masse, les Russes parvinrent non seulement à défendre l’indépendance du pays mais également à porter sur le trône la dynastie qui dirigea la Russie jusqu’au début du XXe siècle, les Romanov. C’est au XVIIe siècle aussi que s’est formée la culture russe originale, celle que les habitants du pays considèrent désormais comme populaire et traditionnelle.

Cette année, pour la première fois, des rues entières ont été reconstruites, à l’aide de « dioramas vivants » des ateliers d’artisans et des maisons citadines, stylisées en izbas du XVIIe siècle et présentant la vie quotidienne de la capitale. Les visiteurs du festival ont pu découvrir les technologies et outils authentiques, mais aussi les intérieurs des ateliers.

Le festival était ouvert aux visiteurs de tous âges, gratuitement. Les adultes et les adolescents se reposaient sur les aires de jeu, participaient à des master classes musicales ou des cours d’artisanat. Pour les plus petits, il y avait des zones avec des jeux éducatifs et animés, mais aussi des ateliers d’artisanat.

Le point d’orgue du festival a été la reconstitution de la bataille de Moscou de 1612, un épisode de la guerre contre les Polonais, durant laquelle l’armée de coalition polonaise et lithuanienne  a cherché en vain à débloquer le Kremlin. Toutes sortes de matériel d’époque ont été utilisés, et de types de troupes mises en scène – artillerie, cavalerie, infanterie.

« Temps et époques. Le royaume de Moscou » est devenu le plus grand festival d’Europe, consacré au XVIIe siècle. Plus de 1000 participants, 300 reconstructeurs étrangers, 100 artisans, 500 participants à la bataille générale.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.