La F1 sous les murs du Kremlin

Crédits photo : Ricardo Marquina Montañana

Crédits photo : Ricardo Marquina Montañana

Dimanche, Moscou a eu l’occasion d’entendre le grondement des moteurs et de sentir l'odeur de caoutchouc brûlé des bolides Formule 1. Dans le cadre du show de deux jours Moscow City Racing, l’écurie Ferrari (McLaren) et les sports cars Maroussia ont réalisé des démonstrations à l’attention du public.

Dans le centre de Moscou s’est achevé le show automobile de deux jours Moscow City Racing, l'un des événements les plus grandioses liés à la course automobile tenus dans la capitale russe au cours des cinq dernières années. Les célèbres pilotes de Formule 1 Giancarlo Fisichella (Ferrari), Lewis Hamilton (McLaren) et Charles Pic (Maroussia) ont réalisé des démonstrations sous les murs du Kremlin.

L’itinéraire de 3,4 kilomètres de long avait été organisé dans le centre de Moscou, à proximité des murs du Kremlin.

Après « l'échauffement » auquel ont participé des coureurs motocyclistes, la Scuderia Ferarri a pris le départ, représentée par le pilote d'essai Giancarlo Fisichella. « Pour moi, c’est un événement vraiment particulier. Des milliers, des dizaines de milliers de personnes sont venues voir la voiture et la course. J'adore conduire vite. En 14 ans de Formule 1, j'ai réalisé plus de 230 Grand Prix, je suis maintenant âgé de 39 ans. J’ai compris que j’en avais fait assez ici », a déclaré le coureur dans une interview au journal russe Rossiyskaya Gazeta.

Lewis Hamilton s’est ensuite lancé sur un bolide McLaren de l'an dernier. Après l'arrivée, Hamilton a confié avoir été impressionné par la réaction des fans. « J'ai essayé de donner le maximum de cette voiture, a assuré le Britannique. Mon véhicule ne me permettait plus de faire beaucoup de tours, c’est pourquoi j'ai dû revenir au box en avance », a déclaré le coureur.

Le dernier des trois pilotes à briller en Formule 1 a été Charles Pic, qui conduisait pour première fois au sein de l'équipe russo-britannique Maroussia F1 Team lors du Moscow City Racing. Lors de la première série de drifts de démonstration, la voiture Maroussia a soudainement calé dans une ligne droite. Charles Pic a été forcé de laisser le véhicule sur la piste. Les mécaniciens de l’équipe ont également échoué à résoudre rapidement le problème. Un jeune coureur, qui participait pour la première fois à un spectacle similaire, s’est tellement passionné à faire tournoyer sa voiture sur elle-même devant les spectateurs que le moteur a eu une surchauffe. Le système de sécurité dont est équipée la voiture de course a immédiatement désactivé le bolide.

À l’issue du show, Lewis Hamilton a admis qu'il avait attendu avec impatience sa visite à Moscou. « Je suis très heureux de visiter  Moscou, et je suis content que notre visite ait attiré autant d'attention. Vitali Petrov (pilote russe de Formule-1, ndlr) m'avait dit qu’on manifestait en Russie un grand intérêt pour la Formule 1, et maintenant je vois que c'est effectivement le cas », a-t-il déclaré.

Article préparé sur la base de matériaux de Rossiyskaya Gazeta, Gazeta.ru, SovSport.ru et F1News

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.