Loi Magnitsky : Moscou appelle Washington à réfléchir aux conséquences

Crédit photo : RIA Novosti

Crédit photo : RIA Novosti

Moscou exhorte Washington à réfléchir à toutes les conséquences de l'adoption de la « loi Magnitsky », qui impose des sanctions à l'encontre de fonctionnaires russes, a déclaré mercredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov lors d'un point de presse à Moscou.

« Il est tout de même possible de réfléchir à toutes les conséquences et nous y invitons nos partenaires américains ainsi que les législateurs américains », a indiqué le diplomate.

La commission des Affaires étrangères du Sénat américain a approuvé mardi le projet de loi prévoyant de priver de visa les fonctionnaires russes impliqués dans la mort du juriste Sergueï Magnitsky en détention. Cette décision était attendue, tant les républicains que les démocrates y étant favorables.

Le projet de loi devrait être approuvé par le Sénat et la Chambre des représentants, après quoi le document sera soumis au président pour signature.


Moscou a déjà promis de prendre des mesures de rétorsion en cas d'adoption de la « loi Magnitsky » par les États-Unis. L'assistant du président russe Iouri Ouchakov a notamment estimé que l'examen d'une telle loi constituait « une flagrante démarche antirusse ».


Arrêté pour complicité d'évasion fiscale, le juriste du fonds d'investissement Hermitage Capital Management Sergueï Magnitsky est décédé en détention provisoire dans une prison de Moscou en novembre 2009 faute d'avoir reçu des soins médicaux. Sa mort a provoqué un fort retentissement en Russie et dans le reste du monde.

Article original sur le site de RIA Novosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.