JO de Londres : les athlètes russes visent 75 médailles

Crédit photo : Mikhaïl Mordassov

Crédit photo : Mikhaïl Mordassov

Les athlètes russes ne se rendront pas aux entraînements préliminaires à Londres : les préparatifs en vue des Jeux olympiques se dérouleront en Russie.

Lors des Jeux olympiques de Londres, la Russie sera représentée par environ 400 athlètes olympiques et 200 athlètes paralympiques. Les athlètes russes ne se rendront pas aux entraînements préliminaires des Jeux olympiques à Londres, car ils n'ont pas besoin de temps d'acclimatation à l'heure locale et au climat. La plupart des athlètes se préparent sur les bases du Ministère des Sports. L'une des meilleures bases est à Sotchi, où s'est rendu un journaliste de La Russie d'Aujourd'hui.

Lors des sessions d'entraînement, les athlètes sont occupés toute la journée. L'organisation habituelle est la suivante : petit-déjeuner tôt le matin, à 10 heures premier entraînement, déjeuner, court repos ou sieste, deuxième entraînement, procédures de remise en forme ou massage, dîner et coucher. Les athlètes s'efforcent de dormir moins de neuf heures. Le dimanche est un jour de repos. Un ou deux jours par semaine, ils ne réalisent qu'un seul entraînement, une demi-journée étant consacrée à la remise en forme, aux soins, au massage ou au sauna. Les entraînements hors les murs durent 3 semaines. Ensuite, pendant une semaine ou 10 jours, les athlètes s'entraînent  à la base principale et réalisent une séance d'entraînement par jour. Puis ils retournent aux sessions d'entraînement intenses.

Dans leurs interviews, les représentants du monde du sport et les athlètes eux-mêmes soulignent toujours que ces dernières années, la Russie alloue de plus en plus d'argent au sport. Le résultat est évident : des bases modernes, des équipements plus modernes. Paradoxalement, les objectifs de médaille sont devenus beaucoup plus modestes. La Russie comptait rapporter de Pékin 108 médailles, dont 38 d'or. Le résultat a été un total de 72 médailles, 23 d'entre elles en or, et une troisième place au classement par équipe. À Londres, selon le président de Comité olympique russe Alexandre Joukov, nos athlètes devraient gagner 75 médailles, dont 25 d'or.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.