La Cathédrale Saint-Nicolas de Nice rouvre ses portes

La cathédrale orthodoxe russe de Nice, fermée au public depuis septembre 2011, rouvrira ses portes le 1er juillet.

De gauche à droite : L’Archiprêtre Nicolas Ozoline, Recteur de la Cathédrale Saint-Nicolas de Nice, Alexandre Orlov, Ambassadeur de la Fédération de Russie en France, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, et Eric Ciotti, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes. Crédit photo : ©Ville de Nice/Pricillia Renou-Tallon

Faisant suite au souhait légitiment exprimé par les professionnels du tourisme de Nice et de la Côte d’Azur en ce début de saison touristique, le Maire de Nice Christian Estrosi a obtenu de la Fédération de Russie la réouverture du site de la Cathédrale Saint-Nicolas au public.

La Cathédrale Saint-Nicolas, fleuron du patrimoine de la Côte d’Azur, présente, en effet, un fort attrait touristique. Elle est un des sites les plus visités de la  Côte d’Azur (273 427 visiteurs en 2010, selon l’Observatoire CRT Riviera Côte d’Azur).

La cathédrale et la chapelle voisine sont situées dans un parc de 2 950 mètres carrés. La cathédrale possède une iconostase, œuvre du peintre Léonide Pianovsky, ainsi qu'environ trois cents icônes pieuses. La réouverture de l’édifice permettra aux riverains de retrouver la possibilité de se promener dans un parc exceptionnel au cœur de la ville, qui fera l’objet d’améliorations. Naturellement, ceci se fera dans le respect de la vocation première de ce site : être un centre spirituel orthodoxe et un centre culturel russe.

Construite entre 1903 et 1912, la Cathédrale Saint-Nicolas de Nice a été classée monument historique le 11 août 1987. Les objets qu’elle abrite ont été classés en 2007 et 2008.

Adresse de la Cathédrale Saint-Nicolas de Nice : Avenue Nicolas II, 06000 Nice.

Ouverture dès le 1er juillet tous les jours de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Entrée libre.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.