Le tour du monde en deux jours

La fête a commencé avec un spectacle de danse. Crédit photo : Irma Cordoval

La fête a commencé avec un spectacle de danse. Crédit photo : Irma Cordoval

Chaque année, la fête consulaire de Lyon, c'est avant tout une atmosphère conviviale de rencontre, des échanges culturels et des découvertes inattendues. Pendant deux jours, tous les hommes sont frères, et les pays représentés sont des amis proches. Il convient de noter que Lyon compte environ 70 consulats étrangers représentant les intérêts économiques, culturels et politiques de ces différents pays. La ville occupe le premier rang en France pour le nombre de consulats honoraires et généraux, et la huitième place en Europe.

La fête a commencé le 8 juin au soir avec un spectacle de l'école de ballet russe de Saint-Genis-Laval sous la direction de Natalia Ossipova, ancienne soliste du théâtre de Saint-Pétersbourg. Les enfants ont interprété la magnifique danse chinoise du ballet Casse-noisette de Tchaïkovski, et la scène du cygne mourant du ballet Le Lac des cygnes.

Le Consulat honoraire de la Fédération de Russie à Lyon, représenté par M. Philippe Bordier, participe pour la troisième année à la fête. Le stand accueille une petite exposition de photographies d'Alexandre Vedernikov, Images de la Russie éternelle. Paysages russes, portraits d'habitants locaux, petites scènes de la vie quotidienne : ce n'est qu'une infime partie de la Russie, qui donne cependant une certaine idée d'un pays qui n'a rien perdu de sa beauté et de sa singularité.

Le Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris était représenté par M. Viatcheslav Chabelnikov, qui a familiarisé les visiteurs avec le programme d'État pour les étudiants étrangers apprenant le russe. Cette année, cinq étudiants de Lyon étudieront à Moscou et à Saint-Pétersbourg pendant l'été. Ce programme est apparu il y a trois ans et, chaque année, il offre une cinquantaine de bourses pour étudier le russe pendant l'été, et vingt pour étudier dans la capitale du Nord, à l'Université Herzen. Trente sont destinées à étudier à l'Institut Pouchkine de Moscou. Le but du programme est de promouvoir l'apprentissage de la langue russe.

Fait notable, la présence au festival du Business Club Russie et Pays de la CEI, créé à Lyon il y a trois ans grâce aux efforts conjoints des parties russe et française visant à renforcer les liens économiques entre les deux pays. Selon Elena Galina, responsable du développement et de la communication, le club est de plus en plus populaire parmi les PME, et il compte à ce jour quarante-neuf membres. Le partage d'expériences, de connexions, de contacts et d'informations thématiques et financières spécifiques stimule le développement des relations économiques entre la région Rhône-Alpes et la Russie.

Les Russes ont régalé le public avec des plats traditionnels. Crédit photo : Irma Cordoval

Une place de choix était réservée aux délices culinaires, préparés spécialement pour la fête des consulats par le restaurant russe La Sainte Russie. Gâteaux, crêpes au caviar rouge, apéritifs au caviar d'aubergine, plat de saucisses, vodka russe, boissons traditionnelles : un véritable délice était proposé aux hôtes de passage.

Au final, la sensation incroyable d'avoir visité soixante-dix pays en deux jours !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.