En France, une bourse prend le nom d’un scientifique russe

Source : www.copah.info

Source : www.copah.info

Le service Science, Technologie et Espace de l'ambassade de France en Russie a institué un prix nommé en l’honneur de l'académicien Mikhaïl Lavrentiev, le fondateur d’Akademgorodok, la Cité des sciences de Novossibirsk.

Deux bourses de quatre mille euros pour l’année en cours seront octroyées à des post-doctorants russes travaillant en France dans l'un des domaines suivants : mathématiques, mécanique, physique, chimie, sciences de la terre, biologie, médecine et technologies de l'information.

Pour participer au concours, les scientifiques doivent avoir la nationalité russe, avoir défendu leur thèse sur le territoire russe après le 31 août 2009 et posséder une expérience de stage scientifique d'au moins six mois dans un laboratoire de recherche français. La liste complète des conditions est disponible sur le site du département sibérien de l'Académie russe des sciences www.sbras.nsc.ru.

Les bourses seront versées sur le compte des deux laboratoires d'accueil choisis et l'utilisation des fonds sera décidée par les post-doctorants en accord avec le laboratoire. La subvention peut être dépensée, par exemple, pour la tenue d’une conférence ou d’un séminaire, un déplacement professionnel, l’achat d’équipement, l'acquisition de littérature scientifique pour la bibliothèque personnelle du post-doctorant, etc.

Après avoir défendu sa thèse de doctorat en 1927, Mikhaïl Lavrentiev a réalisé un stage de six mois en France. En 1971, il a été décoré de la Croixde commandeur de la Légion d'honneur et a été élu membre étranger de l'Académie française des sciences.

Lisez l'article original sur http://www.copah.info

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.