Moscou, capitale de la mode

Crédits photo : Elena Potchetova

Crédits photo : Elena Potchetova

Crédits photos : Elena Potchetova

Depuis une décennie, la Mercedez-Benz Fashion Week Russia – connue sous le nom de Russian Fashion Week avant 2011 – ravit deux fois par an le public moscovite averti par ses incursions dans le monde de la haute-couture. Cette année n'a pas fait exception : la 24e saison de la semaine de la mode a été marquée par des défilés présentant les collections de maîtres de la haute-couture – Slava Zaïtsev a fêté ses 50 ans de carrière – comme celles de de jeunes créateurs : Maroussia Zaïtseva, RUBAN, Yanina Vekhteva, Maria Golubeva, Dima Neu.

« Initialement, nous organisions la semaine de la mode comme un événement destiné au marché local de la mode » explique Alexandre Choumski, producteur de la Mercedes-Benz Fashion Week Russia. Et même s'il est encore trop tôt selon lui pour parler d'une industrie performante de la mode en Russie, la semaine de la haute-couture s’est considérablement améliorée depuis son lancement.  « Presque tous les grands noms de la haute-couture russe de la dernière décennie ont débuté lors de la Russian Fashion Week. L'apparition de Mercedes-Benz comme partenaire en 2011 prouve que les couturiers russes méritent désormais la considération ; les artistes de la haute-couture auront ainsi plus d'opportunités » ajoute le producteur de l'événement.

Pour tous les participants, la semaine de la mode est une occasion de se montrer à ne pas rater. Pour se faire remarquer par les critiques et les clients potentiels, les maisons de mode font donc preuve de créativité et d'ingéniosité. Par exemple, le défilé de Tatiana Parfenova s'est transformé en une véritable performance littéraire : les mannequins défilaient avec énergie en déclamant des phrases tirées de La douzième nuit, une comédie de Shakespeare. Tout en admirant le talent artistique des jeunes femmes, les spectateurs découvraient les créations des couturiers : des réalisations multicouches faites d'un seul tissu – jupes, pantalons, tabliers – ainsi que des broderies, des cols aux coupes complexes et des jabots variés.

Désireux d'avoir un accueil chaleureux, les organisateurs du projet français I Love Fashion ont invité Anna Chapman à participer au défilé. Les modèles d’Egor Zaïtsev (YeZ by Yegor Zaitsev) ont été accompagnés des détails fétiches de toutes les collections du couturier : des tentacules transformées cette saison en écharpes et nœuds.

Cette année, le défilé Dasha Gauser était imprégné de mysticisme. « Mon personnage est une femme moderne qui vit en paix avec elle-même et avec la nature et qui sait mobiliser ses forces intérieures. (...) Et en même temps, cette femme est de chez nous, une superwoman russe. Ce qui m'importe, c'est qu'elle devienne vivante et vraie, sans la lettre « S », sans la cape et sans cette culotte rouge en nylon qui monte jusqu'au milieu de la poitrine » explique la couturière. La collection est destinée à être portée dans les conditions climatiques russes, c'est pourquoi on y a trouvé beaucoup d'éléments provenant de vêtements traditionnels russes (veste piquée, tricotage sommaire, foulards et châles, plis doux). 

Crédits photos : Elena Potchetova

Dans une mise en scène impressionnante et dramatique, caractérisée par la pénombre et le bruit des talons, des mannequins aux visages rigides ont défilé pour dévoiler la collection Tegin. Silhouettes sobres, coupes austères et tissus de cachemire et de laine, soie et velours, et l'apparition inattendue de turquoise parmi les tons gris et noirs dominants. La beauté féminine interprétée par Svetlana Tegin a envouté, et parfois intimidé.  

Le défilé suivant présentait la collection BessARION, marquée par une agréable combinaison de gris et de jaune-citron. Une trouvaille créative : le rajout original de matériel tricoté et transvasé sur un support soyeux. BessARION affirme que ses créations sont destinés à des clients « exquis et poétiques » qui privilégient la mode intellectuelle et minimaliste.

La prochaine semaine de la mode se tiendra à Moscou en automne. A l'occasion de la 25e édition de cet événement, les couturiers présenteront leurs collections printemps-été 2013.    

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.