Souffle Boréal

Etterbeek
Source : jeunessesmusicales.be

Sept femmes, quatre Inuit et trois Tchouktches venues du Grand Nord, offrent l’expérience des chants et jeux de gorge. Dans l’imitation stylisée d’animaux comme la mouette, l’oie, le morse, le caribou ou le renne, ces femmes font preuve d’une virtuosité stupéfiante.

Le spectacle est envoûtant : chaque chant, chaque danse est un récit, un tableau qui emporte le spectateur au coeur d’un univers authentique et spirituel. Le katajjaq est un chant de gorge des Inuit du Canada, transmis de mère en fille dès le plus jeune âge et pratiqué sous forme d’un jeu au cours duquel deux femmes se tiennent face à face pour émettre des sons gutturaux et complexes. Son exécution est brève parce que difficile et se termine souvent par un éclat de rire.

Le chant de gorge tchouktche a un style guttural : il utilise surtout la gorge profonde ou le son raclé, sans doute pour imiter le cri du renne. Ces chants et ces danses imitent en effet la nature et les principaux animaux issus du quotidien ou de la mythologie. Les chanteuses dansent en s’accompagnant d’un tambour, héritage chamanique, et d’une guimbarde.

Plus d'information sur www.cbai.be

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.