Poésie russe : une jeune génération pleine de vitalité

De gauche à droite : Alexeï Kachtchev, Ekaterina Sokolova et Anna Orlitskaïa. Crédits : Christine Mestre

De gauche à droite : Alexeï Kachtchev, Ekaterina Sokolova et Anna Orlitskaïa. Crédits : Christine Mestre

En Russie la poésie a toujours été populaire. Les thèmes changent, mais l’engouement demeure. A l’occasion du Printemps des poètes et du Salon du livre de Paris, trois jeunes poètes,  lauréats du Prix Début, Alexeï Kachtchev, jeune neurochirurgien,  Ekaterina Sokolova et Anna Orlitskaïa, ont donné des lectures dans divers lieux de la capitale et en province, en compagnie de leur traductrice française, Christine Zeytounian. Ils étaient accompagnés de l’écrivaine Olga Slavnikova et du poète Vitali Pukhanov secrétaire du Prix qui, annonçant que 90% des œuvres présentées pour le Prix Debut étaient des textes poétiques, a fait naître  une lueur émerveillée dans le regard de l’auditoire français qui pourra bientôt découvrir une cinquantaine de jeunes poètes  dans une édition bilingue.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.