Eurovision 2012 : la Russie représentée par les grands-mères de Bouranovo

Elles chantent depuis plusieurs décennies dans la République d’Oudmourtie en Russie. Crédits photo : ITAR TASS

Elles chantent depuis plusieurs décennies dans la République d’Oudmourtie en Russie. Crédits photo : ITAR TASS

Les Bouranovskie Babushki (les grands-mères de Bouranovo) sont le nouveau phénomène à la mode, elles ont remporté le 7 mars dernier les qualifications nationales russes pour participer au Concours Eurovision de la chanson 2012 à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan.

Ces six petites grands-mères chantent depuis plusieurs décennies dans la République d’Oudmourtie en Russie, en plusieurs langues notamment l’Oudmourte, la langue locale. Elles s’habillent pour les représentations en habit traditionnel avec des petites robes et tabliers, des souliers de paille tressés, et des foulards en laine leur enroulant leurs visages marqués par une longue vie à la campagne.

Ces starushki ont battu le beau vainqueur de l’Eurovision 2008, Dima Bilan qui avait gagné grâce à son morceau « Believe ». Elles ont interprété leur chanson Party For Everybody, un mélange de tradition et de pop, d’Oudmourte et d’anglais approximatif.

Si les sondages montrent le peu d’espoir qu’ont les téléspectateurs russes quant à une possible victoire des Bouranovskie Babushki, celles-ci suscitent néanmoins l’engouement du pays, qui se réjouit de voir ses veilles grands-mères, représentantes et maîtresses de la tradition russe, gravir le podium.

Celles-ci expriment leur bonheur d’avoir réussi leur objectif, qui leur permettra de gagner des fonds pour reconstruire la vieille église orthodoxe de leur petit village de moins de 700 habitants, Bouranovo, dans lequel elles ont grandi. Malgré la fatigue, leur inquiétude quant à l’entretien de leur potager, et la distance avec leur petits enfants, celles-ci sont déterminées de mener leur projet fou jusqu’au bout.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.