Bureaux de vote fermés : Poutine en tête

Crédits photo : Ria Novosti

Crédits photo : Ria Novosti

D'après les résultats préliminaires publiés par la Commission électorale centrale à 17h00 UTC, Vladimir Poutine mène la course présidentielle avec 61,77% des suffrages.

Le leader du Parti communiste Guennadi Ziouganov se classe deuxième avec 17,66% des voix. Arrivent ensuite le leader du Parti libéral-démocrate Vladimir Jirinovski (7,59%), le candidat indépendant Mikhaïl Prokhorov (7,47%) et le social-démocrate Sergueï Mironov (3,66%). Si une telle répartition des voix se confirme, le président sera élu dès le premier tour.

Pour être élu dès le premier tour, le candidat arrivé en tête doit obtenir plus de 50% des suffrages exprimés. A défaut, un deuxième tour opposera les deux favoris de la course le 25 mars prochain.

Le scrutin présidentiel russe s'est achevé à 17h00 UTC, avec la fin du vote à Kaliningrad, région la plus occidentale du pays.

110 millions de citoyens russes dont deux millions d'expatriés étaient appelés aux urnes pour élire le nouveau président pour un mandat de six ans, contre quatre auparavant. 56,3% des Russes ont voté à 18h00 (heure de Moscou).

Quelque 700 observateurs internationaux ont suivi le déroulement de l'élection présidentielle. Ce sont les représentants du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH) de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE); des  membres de la mission de la Communauté des Etats indépendants (CEI); les observateurs de l'Assemblée internationale du Conseil de la CEI, de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE. Cette dernière participerait pour la première fois à l'observation d'une élection présidentielle en Russie.

Par ailleurs, 21 observateurs de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), 56 représentants des commissions électorales de 20 pays et 56 autres d'organisations non gouvernementales (ONG) ont été accrédités sur l'invitation de la Commission électorale centrale (CEC).

La plupart des observateurs étrangers ont salué la transparence et l'ouverture du scrutin.

L'état-major « Vybory-2012« a reçu plus de 1.000 plaintes concernant des fraudes électorales présumées, a annoncé le chef du corps d'observateurs « Pour un scrutin honnête » Denis Panchine.

« Selon les dernières données, 1.173 plaintes ont été reçues de différentes régions. Elles peuvent revêtir des caractères différents, il peut s'agir de provocations ».

De nombreux cas de fraudes électorales ont été enregistrés à Moscou. Il s'agit principalement de violations liées aux certificats de transfert (document permettant de voter hors de son lieu de résidence habituel).

A quelques minutes de la fin du scrutin, il a été annoncé que suite aux fraudes révélées les résultats de l'élection présidentielle seraient annulés dans un bureau de vote de la république russe du Daghestan. Une transgression sérieuse a été capté par les caméras web installées dans ce bureau de vote.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.