200e anniversaire de la Guerre patriotique de 1812

Crédits photo : service de presse

Crédits photo : service de presse

Crédits photo : service de presse

Le 14 février au Musée russe des arts décoratifs et appliqués s'est ouverte l'exposition « Deux empereurs », qui constitue le premier des événements phares consacrés au 200e anniversaire de la Guerre patriotique de 1812. L'exposition est entièrement consacrée au thème des relations entre Alexandre Ier et Napoléon Ier.

La phrase « Alexandre! Nous nous aimions ... », prononcée par Napoléon à Sainte-Hélène, a constitué le principal point de départ de l'exposition: plus de 200 pièces de la collection personnelle de l'homme d'affaires Alexander Vikhrov racontant de différentes façons les relations entre les empereurs, leur amitié et leurs conquêtes mutuelles.

« J'ai rassemblé la collection pendant plus de 20 ans: j'en conserve une partie chez moi, une partie dans mon bureau. Dans cette exposition, il y a un cinquième de toute ma collection. J'ai toujours été intéressé par les œuvres d'art populaire sur ce thème, ainsi que par les effets personnels des empereurs. Pour moi, les objets les plus précieux sont le premier livre sur Napoléon publié en russe, un coupe-papier de la collection personnelle de l'empereur, son autographe, et des canons - les jouets de son fils ».

Alexander Vikhrov reconnaît aimer particulièrement l'époque où les empereurs ont vécu: « C'est un siècle d'une incroyable générosité, de sentiments et de passions forts, où avaient lieu l'amitié et la haine ». Il qualifie Napoléon de plus grand expert des relations publiques, une allusion au fait que venant d'une simple famille corse, ce « self made man » a atteint la gloire par différentes techniques de propagande. Comme on dirait dans le langage moderne, il a fait de son nom une marque.

Le collectionneur a commencé à s'intéresser à la personne de Napoléon quand il était encore à l'école. « Quand j'ai lu pour la première fois le roman « Guerre et Paix », j'étais en désaccord total avec le portrait de l'empereur dressé par Léon Tolstoï. J'ai même écrit une composition sur ce sujet, pour laquelle j'ai reçu les éloges du professeur ».

Par amour pour l'empereur français, il a commencé à acheter des livres sur Napoléon, puis a par hasard acquis un buste lors d'enchères. C'est ainsi qu'a commencé sa collection, qui est actuellement présentée au public de Moscou. De l'aveu de M. Vikhrov, sa collection ne comprend pas les pots de chambre sur le fond desquels est représenté l'empereur Napoléon. Il espère toutefois en trouver et les acheter.

Dates de l'exposition : 15 février – 15 mars 2012

Adresse du musée : Moscou, Rue Delegatskaïa, N° 3

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.