OCDE : la Russie dans la dernière ligne droite

Premier vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andreï Denissov. Crédits photo : Maria Tchobanov

Premier vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andreï Denissov. Crédits photo : Maria Tchobanov

La Russie a remis à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) son acte d'adhésion à la Convention sur la lutte contre la corruption d'agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales. Cette convention vise à assurer des conditions équitables et une concurrence honnête aux participants des échanges commerciaux internationaux.

Le Premier vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andreï Denissov a remis le document au Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, le 17 février au siège de l'organisation à Paris. « L'adhésion à la Convention n'est qu'un début. Nous n'avons pas rejoint ce document pour plaire à qui que ce soit, l'adhésion est importante du point de vue de notre politique interne de lutte contre la corruption », a déclaré lors d'une conférence consécutive à la cérémonie de remise Andreï Denissov. « Mais pour nous, il est important que ce travail continue par la suite à être mené dans le cadre de la Convention, et l'opinion de la Russie sera prise en compte » a ajouté le diplomate.

La ratification de la Convention est l'une des conditions préalable de l'adhésion à l'OCDE, sur l'initiative de laquelle le document a été adopté en 1997. Une autre condition préalable à l'intégration de Moscou à l'OCDE est l'adhésion russe à l'OMC.

Selon le vice-ministre, la décision de rejoindre de telles organisations revêt au début une nature surtout politique, mais au fil du temps, les avantages pratiques deviennent évidents. La Russie cherche à s'intégrer à l'économie mondiale, et la participation aux organisations permet d'influencer la prise de décision, ce qui renforce les capacités du pays et de son économie. « Il faut tirer profit de tous les avantages que peut apporter l'adhésion à l'OCDE », a déclaré M. Denissov.

La Russie deviendra le 39ème membre la Convention anti-corruption de l'OCDE le 17 avril 2012, 60 jours après remise de l'acte d'adhésion.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.