Julian Assange sur le CNN russe

Crédits photo : Reuters-Vostock-Photo

Crédits photo : Reuters-Vostock-Photo

Julian Assange, l’homme qui se cache derrière WikiLeaks, présentera sur la chaîne Russia Today une émission de télévision destinée au public étranger.

Julian Assange, activiste le plus connu du Web, lance son propre talkshow qui sera diffusé exclusivement sur la chaîne RT. Ce programme, écrit et présenté par le fondateur du site de divulgation de documents secrets Wikileaks, sera axé sur son thème préféré : la controverse.
 
Le programme d’information sans doute le plus attendu de 2012 accueillera dix « invités iconoclastes, visionnaires et puissants », des gens à qui Assange peut clairement s’identifier, étant lui-même un personnage très controversé. Âgé de 40 ans, l’homme d’affaires australien spécialisé dans les medias et l’internet parlera de l’actualité avec ceux qui façonneront « le monde de demain ».
 
Le fondateur mondialement connu de Wikileaks se décrit comme « à la fois pionnier d’un monde plus juste et victime de la répression politique », raison pour laquelle il promet de proposer un style nouveau. Beaucoup se demandent déjà si ce show sera aussi explosif que la divulgation du plus grand nombre de documents secrets dans l’histoire des Etats-Unis, également orchestrée par Assange et son équipe.
 
Ces entretiens seront filmés à l’endroit où Assange est en résidence surveillée depuis un an et demi, et le premier épisode sera enregistré juste une semaine avant son audience devant la Cour suprême britannique. Il est sous liberté conditionnelle depuis 414 jours, alors qu’aucune plainte n’a été officiellement déposée, et s’oppose à son extradition vers la Suède.
 
Margarita Simonian, rédactrice en chef de RT
, a fait part mercredi de ses impressions sur Tweeter : « Assange enregistrera une émission de télévision pour RT tout en étant encore assigné à résidence. Je suis sûre que ce sera un show incroyable ! Je n’ai jamais attendu une émission de RT avec autant d’impatience ».

Article original publié par la chaîne Russia Today.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.