2011 : Une année en Russie

Crédits photo : Reuters

Crédits photo : Reuters

La Russie d’Aujourd’hui revient sur les événements marquants de l’année 2011 et leurs conséquences.

 

1. Attentat-suicide à l’aéroport Domodedovo


Source : Reuters

24 janvier  À l’aéroport moscovite Domodedovo, un terroriste kamikaze qui se trouvait au milieu de la foule dans la zone d’arrivée des vols internationauxa activé une bombe dont l’explosion, d’une puissance équivalente à 7 kg de TNT, a fait 37 morts et plus de 200 blessés.

Quelles conséquences ?


Le président Dmitri Medvedev a ordonné le renforcement des mesures de sécurité dans les transports : création d’un service fédéral spécial, mise en place d’une « vérification totale des personnes et bagages » transitant par les aéroports et les gares, limogeage de hauts responsables du Ministère de l’Intérieur ainsi que de certains des dirigeants de l’aéroport Domodedovo.

 

2. Réforme de la « milice »

Source : Lori / Fotobank 

1ermars  La nécessité d’une réforme du Ministère de l’Intérieur s’est imposée suite à une série de scandales liés à des infractions graves commises par des représentants des forces de l’ordre contre des civils innocents. La dernière goutte a étél’assassinat de trois personnes par le major de la milice en état d’ébriété, Denis Evsioukov, lors d’une fusillade dans un supermarché en avril 2009.

Le texte de cette réformea, pour la première fois, sur initiative de Dmitri Medvedev, été misen ligne sous le nom de zakonoproekt2010.ru (projet de loi 2010) pour être soumis à une discussion publique par le biais d’internet.

Quelles conséquences ?


Dorénavant, en cas d’agression, rien ne sert d’appeler la milice, elle ne viendra pas. Avec la réforme, les agents de la « police » ont aussi eu droit à un uniforme flambant neuf.

La loi définit en détail la procédure d’arrestation et la police est appelée à défendre les droits et libertés des citoyens et à lutter contre la criminalité et non pas à jouer le rôle de l’organe punitif de l’Etat.

Toutefois, au vu de la réaction violente des forces de l’ordre lors despremières manifestations post électorales, force est de constater qu’il est encore trop tôt pour parler d’une véritable transformation de la « milice » en « police ».

 


3. Abrogation de l’heure d’hiver

Source : Reuters


27 mars  Le 27 mars, à 2h du matin, heure de Moscou, les russes ont, pour la dernière fois, avancé les aiguilles de leurs montres d’une heure pour se mettre à l’heure d’été.

Cette pratique était apparue en Russie en 1917.Le changement d’heure concerneaujourd’hui 79 pays à travers le monde.L’une des alternatives à cette pratique est la modification des horaires de travail en sens inverse (qui consiste à commencer plus tôt en été et plus tard en hiver). Mais la Russie n’est pas prêteà adopter ce système.

Quelles conséquences ?


Le 30 octobre, date à laquelle on devait passer à l’heure d’hiver, beaucoup d’ordinateurs et de smartphonesont semé la confusion en changeant d’heure automatiquement. Mais mis à part une vague de retard sur le lieu de travail, cette réforme de l’heure contribue à prolonger la durée du jour en hiver et à lutter contre les facteurs de stress dûaux changements de biorythme.

L’économie d’énergie que cette réformeaurait dû engendrern’est pas très criante (seulement 8 roubles (20 centimes) par mois par habitant). En revanche, elle a entraîné d’importantes perturbations dans le trafic des transports, en particulier des trains.

4. Naufrage du Bulgaria

Source : RIA Novosti


10 juillet  Le bateau de croisière Le Bulgaria a sombré alors qu’il voguait sur la Volga en direction de Kazan, la capitale du Tatarstan. Selon les témoignages des rescapés, le bâtiment à deux pontsa coulé en quelques minutes seulement. D’après les données officielles, seules 79 personnes sur les 208 passagers présents à bord on été sauvées. La cause incriminée estle non respect des consignes de sécurité. En effet, des hublots seraient restés ouverts, laissant entrer l’eau, alors qu’ils auraient dû être condamnés.

Quelles conséquences ?


Le 12 juillet fut déclaré journée de deuil national sur l’ensemble du territoire russe. Une église et une mosquée seront érigées sur la rive, près du lieu du naufrage.

Les parents de Kirill Tchernov, garçon de 5 ans, mort pendant le naufrage, ont déclaré qu’ils allaient utiliser la prime de compensation pour la construction d’un parc d’attraction près du village Krasnagorski, au nord de la Volga.

5. Faust de Sokourov obtient le Lion d’or à la Mostra de Venise

Source : service de presse

10 septembre  Le premier prix du 68e Festival du film de Venise est décerné à l’unanimité au réalisateur russe  Alexandre Sokourov pour son long métrage Faust. « Un film qui change la vie pour toujours», selon le jury.

Faust clôt la tétralogie historique de Sokourov sur les dictateurs: Moloch sur Adolphe Hitler, Taurus sur Lénine et Le Soleil sur l’empereur japonais Hirohito. Pourtant selon, Sokourov, Faust pourrait aussi bien être le commencement car les quatre toiles forment un cercle sans fin.

Le film est une adaptation libre du poème de Goethe, basée sur un scénario de Youri Arabov. Une ville entière a été construite dans les environs de Prague pour les besoins du tournage. Le budget total est de 9,3 millions d’euros.

La Russie avait obtenu son premier Lion d’or à la Mostra de Venise en 2003 pour le film Le Retour d’Andreï Zviaguintsev.

Quelles conséquences ?


La victoire de Sokourov est l’évènement marquant de l’année pour le cinéma russe. Le réalisateur considère que son film est destiné à un public cibléet la distribution doit donc se faire en conséquence « pour éviter les déceptions». Pour le moment, les distributeurs étrangers montrent plus d’entrain que les Russes.

Pour citer un autre réalisateur russe de renom, Alexeï Ouchitel : « Cette récompense est inestimable pour le cinéma russe ».

 

6. Une équipe de hockey décimée dans un crash aérien

Source : Itar-Tass

7 septembre  Un avion de ligne de type Yakovlev 42 (Yak-42), transportant l’équipe de hockey Lokomotiv, s’est écrasé peu après son décollageprès de l’aéroport de la ville de Iaroslavl. L’appareil transportait 37 passagers et huit membres d’équipage. Seul un steward, Alexandre Sizov,a survécu sur les 45 personnes à bord. Les experts s’accordent à dire que l’accident est dûà une erreur de pilotage. Les commandants de bord ont freiné par inadvertance pendant le décollage, empêchant l’appareil de prendre assez de vitesse et de hauteur, suite à quoi il entra en collision avec une antenne radio.

Quelles conséquences ?


La disparition de l’une des meilleures équipes de hockey de Russie est devenue la plus grosse catastrophe sportive des dix dernières années. Le 10 septembre, près de 100 000 personnes se sont réunies dans le palais des sports Arena-2000 dans la ville de Iaroslavl pour la cérémonie des adieux aux disparus. Nombreux actes de bienfaisance et journées de commémoration ont été dédiées aux proches des victimes.


7. Réouverture du Théâtre du Bolchoï

Source : Reuters


28 octobre  Après six ans de travaux, la scène centrale du Théâtre académique du Bolchoï à Moscou a ouvert ses portes au public.

Suite à des travaux de rénovation gigantesques, auxquels ont participé 956 personnes, le théâtre a doublé sa superficie pour atteindre 80 000 m². Les qualités acoustiques de la salle principale ont été améliorées. La scène centrale, d’une hauteur d’un immeuble de six étages, est devenue la plus grande scène d’Europe. Le sous-sol est réservé, en partie,au stockage des décors. 156 spécialistes,venus de toute la Russie, se sont chargés durant toute une année de refaireles dorures à l’ancienne, utilisant près de 4,5 kg d’or pour couvrir une surface de 981 m². Le montant total des travaux de restauration est évalué à 21 milliards de roubles (500 millions d’euros).

Quelles conséquences ?


La soirée de gala présentait une rétrospective historique des meilleurs concerts du Bolchoï, avec la présence de la troupe au grand complet et de cinq divas internationales invitées. La cérémonie d’ouverture a étéretransmise en direct sur les écrans de cinéma dans plus de 60 pays, par la chaîne de télévision Rossiya 1 et sur internet. L’organisation du concert a coûté environ 120 millions de roubles (2,8 millions d’euros).

Si le grand public n’a pas eu accès au spectacle d’ouverture, il a dû,par contre, subir les conséquences de cette rénovation. En effet, en novembre de cette année , le trafic du métro moscovite passant sous le théâtre à été interrompu pour ne pas gêner les travaux d’isolation sonore.

Prochainement, le ballet Casse-Noisette et l’opéra Carmen seront à l’affiche du Bolchoï.

 

8. « Atterrissage » de la mission Mars 500

Source : RIA Novosti


4 novembre  La première expérience de vol simulé sur la planète rouge s’est terminée avec succès.

L’équipage international composé de trois Russes, un Français, un Italien et un Chinois a passé 520 jours en totale isolation.

Le but de la mission était de faire une série de recherches scientifiques sur les effets de l’enfermement et de l’isolation sur la capacité de travail et l’état psychologique des membres de l’équipage.

Quelles conséquences ?


En un an et demi, les cobayes ont montré une forte endurance psychologique au stress et une excellente capacité d’adaptation aux situations d’urgence. Une centaine d’expériences ont été mises en place durant ce « voyage », dont une simulation de sortie sur la surface de la planète Mars.

 


9. Lancement de la fusée porteuse Soyouz à Kourou

Source : AP Photo/ESA


21 octobre  Après une première tentative de lancement le 20 octobre, manquée pour cause de problèmes techniques survenus juste avant le décollage, c’est le lendemain que la fusée russefut envoyée dans l’espace avec succès.

Quelles conséquences ?


La fusée a mis en orbite deux satellites européens du système Galiléo, concurrent du GPS américain et du Glonass russe. Le lancement de deux autres satellites d’essai par Soyouz est prévu pour 2012.

10. Entrée de la Russie à l’OMC

Source : AFP / EastNews

16 décembre  Après 18 ans de négociations, Moscou a obtenul’accord de tous les membres de l’organisation, y compris des Etats-Unis et des pays de l’Union européenne. Le dernier à avoir donné son approbation fut la Géorgie. Le 16 décembre, lors de l’assemblée ministérielle de l’OMC, le protocole d’adhésion de la Russiea été définitivement ratifié.

Quelles conséquences ?


L’entrée de la Russie à l’OMC va consolider son intégration à l’économie mondiale. Une baisse des taxes douanières sur les produits agricoles, la bière, les vins et autres produits de consommation devrait s’en suivre rapidement, ainsi que la mise en place d’avantages fiscaux pour les constructeurs automobiles et les fournisseurs de pièces automobiles.

Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour les entrepreneurs russes qui vont enfin pouvoir faire réviser les mesures antidumping et avoir un accès plus large au marché international.

11. Le réveil de la société civile russe

Source : AP

Après les élections législatives du 4 décembre 2011, entachées par une fraude électorale, Moscou est devenue le théâtre de manifestations de masse. Selon les résultats officiels de la Commission électorale, le parti au pouvoir Russie unie a obtenu la majorité des voix, 49,54%. 


Malgré les affirmations du président de la Commission, Vladimir Tchourov, que le scrutin s’est déroulé sans fraudes, la Toile a été inondée de vidéos et commentaires d’observateurs indépendants qui témoignaient d’enfreintes graves et de bourrages d’urne au profit de Russie unie. De l’Internet, la vague de protestation s’est déversée dans la rue : le lendemain des élections, des manifestations de masse ont eu lieu à Moscou. À part la capitale, des manifestations se sont déroulés dans tout le pays, de Vladivistok à Saint-Pétersbourg.

Le 5 décembre, au centre de Moscou, se sont rassemblées entre 3000 et 7000 personnes, le lendemain l'opposition s'est rassemblée sur la place Trioumfalnaïa. Le 10 décembre entre 30 000 et 50 000 personnes se sont mobilisées sur la place Bolotnaïa pour manifester contre les résultats falsifiés et contre Vladimir Poutine. La dernière manifestation de 2011 a eu lieu le 24 décembre, elle a mobilisé 29 000 manifestants, selon la police, 120 000 personnes selon les organisateurs.

 

Quelles conséquences ?


La vie politique russe devient de plus en plus intéressante et imprévisible. La mobilisation sans précédent signale le réveil de la société civile et une campagne présidentielle plus complexe pour Vladimir Poutin. Les prochaines élections présidentielles en Russie auront lieu le 4 mars 2012. Depuis le 24 septembre 2011, l'actuel Premier ministre Vladimir Poutine est officiellement candidat au poste de chef d'Etat.


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.