Soldats russes tombés pour la France

Crédits photo : Maria Tchobanov

Crédits photo : Maria Tchobanov

Paris rend hommage aux soldats russes tombés pendant la 1ere Guerre mondiale.

L'ambassadeur de Russie en France, Alexandre Orlov, accompagné de représentants d'associations d'émigrés russes, a déposé jeudi une couronne de fleurs au pied du monument à la mémoire des soldats du corps expéditionnaire russe qui combattit en France en 1916-1918.

La cérémonie a eu lieu le 11 novembre à Paris, dans le cadre des commémorations de l'armistice de la Première Guerre mondiale.

« Plus de 20 000 soldats et officiers russes ont combattu sur le sol de la France durant la Première Guerre mondiale, côte à côte avec les Français. En 1918, les Russes ont dans une certaine mesure sauvé Paris, arrêtant au prix de pertes énormes l'offensive des allemands, qui avaient percé le front de l'armée française et faisaient route vers la capitale », a déclaré Alexandre Orlov, s'adressant aux représentants de la communauté russe de France rassemblés devant le mémorial.

Selon lui, le 11 novembre est une date cruciale dans l'histoire de la Russie également. « La Patrie n'a jamais été oubliée par les Russes qui se sont retrouvés en France après la révolution bolchevique. La Russie s'est finalement souvenue de ses fils. En juin dernier, ce monument a été inauguré en présence des Premiers ministres russe et français. J'espère que le dépôt de gerbes se convertira en tradition, et que nous nous retrouverons régulièrement ici pour honorer la mémoire de nos soldats et officiers », a déclaré le diplomate.

Les régiments russes dépêchés en Champagne par Nicolas II en avril 1917 ont attaqué une position allemande au nord-ouest de Reims. Ils ont pris et conservé plusieurs sites stratégiques, capturant environ mille soldats ennemis. 8 000 soldats russes ont été tués, blessés ou ont disparu au cours de ces combats. L'armée française a officiellement exprimé sa reconnaissance aux unités militaires russes pour leurs exploits militaires et leur héroïsme.

Après l'arrivée au pouvoir des bolcheviks, la plupart des membres du contingent militaire russe furent envoyés à Odessa. Mais une poignée de soldats, environ 400 personnes, a décidé de rejoindre l'armée française et d'y former la légion russe. Les soldats et officiers russes ont combattu héroïquement et ont donné un exemple de courage authentique. Ils se sont illustrés en 1918 lors des fameuses batailles de la Somme et du Chemin des Dames. A deux reprises, ils se sont vus exprimer la reconnaissance de l'armée française par décret. Cette petite unité a été surnommée « légion russe de l'honneur ».

Vendredi, des cérémonies de dépôt de gerbes auront lieu en Champagne à Saint-Hilaire-le-Grand, qui accueille le plus grand cimetière militaire russe de la Première guerre mondiale de France, ainsi qu'au monument du Fort de la Pompelle, dans la périphérie de Reims.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.