Perm bumps it up !

Crédits photo : bertrandplanes.com

Crédits photo : bertrandplanes.com

PERMM, le Musée d’art moderne de la ville de Perm présente une exposition miniature originale composée d’une installation unique. L’artiste Bertrand Planes a sorti du débarras du musée et dépoussiéré pour le public des meubles vétustes, un tambour troué, une lampe cassée et d’autres encombrants, vestiges d’un temps où le bâtiment servait encore de gare fluviale. L’artiste donne une nouvelle vie à ces objets somme toute ordinaires, couverts de moisissures par endroits, et les transforme en objets d’art à l’aide d’un procédé de projection vidéo.

Les organisateurs de l’exposition ont expliqué que pour cette installation, Bertrand s’est fait assister par des étudiants en design de la ville de Perm qui l’ont aidé à choisir les objets et à les placer. Ensuite, ils ont photographié cette composition, après quoi ils ont peint tous les objets en blanc. Sur cette toile blanche, l’artiste a reprojeté, à partir du cliché, les couleurs perdues, ce qui crée un impressionnant mélange de textures réelles et virtuelles. Les objets ayant perdu leur fonctionnalité et leurs caractéristiques dans leur espace habituel, c’est l’artiste par le jeu de projection qui désigne la nouvelle forme numérique qu’acquiert le volume réel de l’installation.

« La confrontation entre l’énorme espace vivant que représente la impressionnant la Russie et le monde structuré des pixels fait naître en moi des sentiments contradictoires », explique l’artiste français. « Et mes créations sont un moyen unique et personnel d’appréhender la réalité qui m’entoure. Nous prenons des objets qui ont leur propre vie, nous les numérisons et les transposons dans un espace différent. »

Cette installation vidéo fait partie d’un projet ambitieux, Bump it !, qui prévoit la réalisation d’installations similaires dans douze villes de Russie. Bertrand met l’accent sur l’idée de l’importance du déplacement dans l’espace, de transit, de parcours. Dans le cadre d’un grand rally-performance couvrant 11 000 km de Vladivostok à Moscou, il va créer des formes artistiques s’imprégnant de la « couleur locale » de chaque endroit et utilisant les objet qui lui tombent sous la main. Ainsi, à l’instar de chaque ville, chaque exposition sera unique. En outre, Bertrand compte réaliser un film sur cette tournée et qui deviendra partie intégrante de l’exposition finale consacrée à cette « Odyssée russe », prévue à Paris. Prochaine destionation pour le moment : Samara.

L’installation de Bertrand Planes est au au PERMM jusqu’au 21 octobre.

Organisé par Alliance française de Perm http://afrus.ru/perm/

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.