Moscou, à deux roues

Photo : Itar-Tass

Photo : Itar-Tass

Où roulent donc les cyclistes de Moscou ?

Dans le monde entier, le vélo est une alternative habituelle à l'automobile et au transport en commun, surtout dans les grandes villes. Si à Paris ou Amsterdam, arriver à une réunion d'affaires en « deux roues » n'a rien d'étonnant, cela reste extravagant pour les Moscovites.

On a coutume d'estimer que Moscou et le vélo sont incompatibles : rues envahies par les voitures, trottoirs piétons au lieu de pistes cyclables, absence de parkings spéciaux. Tel est le lot des Moscovites. Pourtant, au cours des deux années écoulées, les ventes de vélo dans les magasins de sport de la capitale ont littéralement explosé. Mais où roulent donc les cyclistes de Moscou ?

Pas évident…

Dans le centre de Moscou, dénué de pistes cyclables, on voit rarement des gens à vélos. Il s'agit principalement de travailleurs immigrés vêtus de gilets orange. Ils n'ont pas d'argent pour acheter une voiture et les transports en commun sont coûteux. Alors, ils vont travailler sur des deux-roues de marques Kamakh et Saliout (marques soviétiques de vélos) surgis d'on ne sait trop où.


Les autres cyclistes, ceux qui n'y sont pas contraints, roulent en ville uniquement certains jours fériés, quand le centre-ville est coupé à la circulation automobile, à savoir deux ou trois fois par an.

Le reste du temps, les principaux flux de vélos dans la capitale s'observent le vendredi soir. Seulement, ils ne roulent pas sur la route, mais accrochés sur les toits des voitures : les Moscovites se ruent hors de la ville afin de parcourir les bois de la région de Moscou.
Il s'avère que le vélo n'est pas devenu un mode de transport à part entière, mais il s'est converti en type de tourisme actif très apprécié.

…mais possible

Pourtant, il existe dans notre ville des endroits pour les balades à vélo. Ils sont certes peu nombreux, mais on trouve aussi bien des lieux où rouler que des choses à voir. Voici quelques-uns des itinéraires les plus populaires.



Monts des moineaux – Quai Loujnetskaya


Photo : Itar-Tass

Le parc du Mont des moineaux (Vorobiovy gory) est familier de la plupart des touristes en raison de sa terrasse d'observation, d'où s'offre la meilleure vue panoramique de Moscou. C'est également ici que se trouve le bâtiment principal de l'Université de Moscou, l'un des huit gratte-ciel staliniens.

Des cyclistes parcourent les pentes plus ou moins raides du parc. Par ailleurs, le long du quai Loujnetskaya, la station de métro Vorobiovy gory et le complexe sportif Multisport sont reliés par une piste cyclable de 2,5 km de long avec un revêtement spécial et des marquages au sol.


Parc Gorky – Jardin Neskoutchni



Malgré les grands espaces et l'abondance d'allées goudronnées, faire du vélo dans le parc Gorky n'est pas chose aisée. Il est souvent bondé et il y a beaucoup d'enfants, car c'est le principal centre d'attractions à Moscou.

Le parc Gorky est contigu au Jardin Neskoutchni, le plus ancien parc vert du centre-ville, fondé au milieu du XVIIIe siècle. Aujourd'hui, il rappelle plutôt une forêt sauvage : les arbres ont poussé dans tous les sens, les orangeries de pierre sont en ruines, et l'étang est envahi par les lentilles d'eau. Toutefois, cela ne l'empêche pas d'être un lieu de promenade populaire des Moscovites.

Le jardin Neskoutchni s'étend le long du quai Pouchkine. Il est doté d’une piste cyclable qui vous mène jusqu'à la Place Gagarine (station de métro « Leninsky prospect »). On peut alors en profiter pour observer le pavillon de chasse, relique de la propriété du prince Troubetzkoy.



Pokrovskoïé-Strechnevo


Un autre parc de Moscou à l'histoire riche, comme en témoignent les pins bicentenaires et les étangs envahis de broussaille. Le cœur du parc est constitué par l'ancienne propriété de Pokrovskoïé-Strechnevo qui appartenait jadis aux Strechnev, apparentés à la dynastie des Romanov.

Depuis la propriété partent de nombreux sentiers, idéaux pour les promenades tranquilles à vélo. Au fond du parc, on trouve des ravins et des tremplins : c'est la zone de vélo extrême.
Pokrovskoïé-Strechnevo se trouve au nord-ouest de Moscou, et l'on peut s'y rendre à partir des stations de métro « Voïkovskaïa » et « Chtchoukinskaïa ».



Collines Krylatskié


    
Le quartier de Krylatskoïe est situé dans l'ouest de Moscou (station de métro « Krylatskoïe »). C'est l'une des zones les plus propres de la capitale. Le parc des Collines Krylatskie s'y étend sur 200 hectares et est officiellement reconnu monument naturel.

Le relief unique (l'altitude de certaines collines atteint 70 mètres !), les nombreuses pentes sinueuses et les ravins attirent en général les casse-cous amateurs de free-ride. Pour les adeptes de promenades tranquilles à vélo autour du parc, il existe une piste cyclable, qui a été construite pour les Jeux olympiques en 1980. La longueur de la piste est d'environ 13 km.

Parmi les sites historiques à visiter, l'église de la Nativité de la Vierge, construite au XIXe siècle, et la source voisine valent le coup d'œil.



Parc Sokolniki



A la sortie de la station de métro « Sokolniki », une large allée mène vers le parc éponyme. Du XIVe au XVIe siècles, ce lieu s'est converti en une épaisse forêt, les tsars et princes russes ayant coutume de s'y divertir en pratiquant la fauconnerie (d'où provient le nom des lieux).

Le Sokolniki actuel est remarquable en raison de ses nombreuses et pittoresques allées et sentiers autour des étangs. Dans la partie nord, le parc se fond avec la réserve naturelle de Lossini ostrov (l'île aux élans). C'est pourquoi il n'est pas rare, lors d'une virée sur deux roues, d'y rencontrer des élans.

***

Bon à savoir :

Près d'un Moscovite sur deux (43%) est prêt à utiliser le vélo non seulement pour se balader le week-end, mais aussi comme moyen de transport principal, indique un sondage mené par le Centre de recherches du site de recrutement SuperJob.ru auprès de 1 000 habitants actifs de la capitale russe.

A Londres, la longueur totale des pistes cyclables est de 900 km, à Paris, de 400 km. A Moscou elle est d'environ 18 km, et à Saint-Pétersbourg de 26 km.

Près de 4 000 personnes ont participé cette année à la 5e édition de Vélonotch à Moscou, une promenade cycliste de nuit dans les rues de la ville.

Cliquez pour aggrandir la carte vélo de Moscou :


Cliquez pour aggrandir

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.