Un jeu vidéo russe rapporte 9 millions de dollars

zeptolab.com

zeptolab.com

Le jeu Cut the Rope, conçu pour les smartphones et les tablettes par les jumeaux russes de 29 ans, Semion et Efim Voïnov, est arrivée en une semaine au premier rang de la liste des applications payantes du magasin en ligne Android Market.

La semaine dernière le jeu Cut the Rope (Coupe la corde) est arrivé en tête des ventes du magasin en ligne Android Market qui commercialise des applications pour mobiles opérés par Google Android. Ce jeu est en vente chez Android Market depuis le premier juillet 2011. « Les ventes de Cut the Rope sur Android correspondent aux attentes des développeurs du jeu », a informé Mikhaïl Lialine, président du Conseil d’administration de la société Zeptolab qui l’a créé.

Le scénario de Cut the Rope est assez simple : un inconnu envoie au joueur une boite de carton avec, à l’intérieur, un petit monstre vert et glouton. Il s’appelle Niam-Niam (Оm Nom dans la version en anlais). L’objectif du jeu consiste à le nourrir en coupant les cordes retenant un bonbon, de telle façon que ce dernier tombe dans la gueule de Niam-Niam.


Le jeu est apparu le 4 octobre 2010 chez AppStore. Dans les dix jours qui suivirent, les utilisateurs d’iPad et d’iPhone l’avait téléchargé 1 million de fois ! Jusqu’à présent, selon Lialine, 45 millions de téléchargements de cette application ont été enregistrés, dont 9 millions de la version payante, à partir de 1$.


Le jeu a été inventé par les moscovites Semion et Efim Voïnov et son développement a été financé par la société d’investissement Kite Ventures. Les parties prenantes restent discrètes sur les coûts totaux de développement du jeu.


« Ce projet est devenu champion sur le marché du mobile en Russie et l’un des plus réussis dans le monde entier », estime Serguei Orlovski, fondateur de la compagnie de développement jeux vidéo pour ordinateurs Nival Network. Cut the Rope a grignotté des parts de marché à un autre jeu culte chez AppStore, Angry Birds, créé par la société finlandaise Rovio Mobile et sorti en décembre 2009. Le coût de production de ce jeu est estimé autour de 100 000 euros, tandis que les revenus de Rovio pour les premiers trois mois de 2011 s’élèvent à 14 millions d’euros. Fin mars 2011, Angry Birds avait déjà été téléchargé 120 millions de fois.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.