Les touristes européens deviennent moins nombreux en Russie

Crédits photo : AFP/East News

Crédits photo : AFP/East News

Le flux touristique en Russie en provenance des pays qui, traditionnellement, envoient le plus de touristes sur le territoire a considérablement baissé, d’après les données de l’Union Russe de l’industrie Touristique (RST). Malgré la croissance du flux total de touristes en Russie lors du premier trimestre 2011, s’élevant à 5% en comparaison de la même période l’année dernière, celui en provenance des principaux pays a baissé. Ainsi, le nombre de touristes venus de Finlande a diminué de 24%, de 19% pour l’Allemagne, de 17% pour les Pays-Bas, de 16% pour l’Espagne et la France, de 14% pour l’Autriche et de 13% pour la Norvège.

Comme l’a déclaré aujourd’hui la chargée de presse de RST, Irina Tiourina, RST a adressé au Ministère des Affaires Etrangères russe une lettre proposant de former un groupe de travail pour résoudre collectivement le problème et discuter des perspectives de développement du tourisme entrant en Russie. Parmi les 18 raisons que les tour-opérateurs évoquent comme freins au développement du flux touristique en Russie figurent la difficulté d’obtenir des visas, la procédure d’enregistrement des touristes étrangers, le déficit de bateaux de croisière et de cars touristiques modernes, mais aussi le manque d’informations en langues étrangères. « Pour résoudre ce problème, il n’est pas nécessaire de faire de grands investissements, on demande simplement la coordination des actions entre les parties intéressées » a ajouté la chargée de presse.


La baisse du flux de touristes européens en Russie au premier trimestre 2011

Infographie de Niyaz Karim

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.