Pierre Le Grand récompense les médecins russes

Le 27 mai, au siège du Consulat Général de Belgique de jeunes spécialistes ont reçu le prix Pierre Le Grand de médecine

Le prix a été instauré cette année seulement, dans le but de soutenir les jeunes médecins de famille en Russie. L'organisateur de ce prix est l'Université catholique de Louvain qui a reçu le soutien de l'Académie de formation médicale post-universitaire et des consulats de Belgique.
 

Les travaux étaient examinés selon quatre catégories : description d’un cas clinique, article sur des problématiques de médecine générale, projet de recherche dans le domaine de l’aide médico-sanitaire et, enfin, exposé de propositions pratiques pour l'amélioration de la qualité de travail des médecins généralistes.
 

Le jury était composé des professeurs russes de médecine généraliste Olga Kouznetsova, Elena Frolova et Natalia Dorchakova ainsi que d'un professeur belge, Yann Degrise.
 

Il y avait en tout six candidatures au concours. Le prix pour la première place était un stage rémunéré en Belgique. Il a été décerné au praticien généraliste Nikolaï Vassilev qui exerce dans la polyclinique municipale N°114. Une aide financière a été attribuée par l'Université Catholique de Louvain, avec une bourse à hauteur de 3 000 euros.


« Je ne m'attendais aucunement à gagner un tel prix, je suis très heureux. C'est une immense possibilité d'acquérir de l'expérience et de nouvelles connaissances : je vais travailler en collaboration avec des médecins belges pendant tout un mois » a déclaré Nikolaï, qui a réussi à trouver la cause d'une maladie complexe et à guérir un patient souffrant d'arrêts cardiaques.


 
Le Consul général de Belgique à St Pétersbourg Marie-Jehanne Roccas est revenue sur la valeur de ce concours : « Ce prix est très important pour nous : il permet à la société de voir les  vrais résultats de la coopération entre la Russie et la Belgique. Ce concours est un outil permettant aux jeunes  docteurs russes de venir en Belgique pour acquérir de l'expérience. Je souhaite qu'à l'avenir nous puissions  inviter de jeunes docteurs belges en Russie, car il y a beaucoup à apprendre ici aussi. »
 


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.