La Russie dans la presse française

Crédits photo : Photoxpress

Crédits photo : Photoxpress

Revue de presse du 19 au 27 avril

Les BRICS ne veulent plus d’échanges en dollars

 

Source : Le Figaro  

 

Lors de leur première réunion à cinq à Sanya (Chine), les BRICS ont signé un accord de coopération financière prévoyant l'ouverture des lignes de crédits libellés dans leurs monnaies respectives. La banque de développement russe VEB a ainsi annoncé une émission équivalente à 500 millions de dollars d'obligation en yuan chinois sur 5 ans. Cette nouvelle stratégie économique des pays émergents leur permettra de diversifier leur économie et d'amoindrir les risques d'inflation.

 

Russie : entre 5 et 12 millions d’avortements non enregistrés chaque année

 

Source: AFP

 

Entre cinq et douze millions d'avortements clandestins seraient pratiqués chaque année en Russie, alors que le pays peine à sortir de sa crise démographique. En outre, 1,23 million d'IVG sont déclarées chaque année, un chiffre conséquent si on le compare au 1,7 million d'enfants qui naissent annuellement en Russie. Des études révèlent que moins d'un quart des femmes russes avaient recours à  un moyen de contraception en 2010. Un texte de loi réglementant les IVG est en préparation, la législation russe en la matière étant actuellement une des plus souples : les médecins pratiquant des IVG clandestines ne sont pas poursuivis et les publicités pour des interruptions discrètes et bon marché pullulent sur internet et dans les journaux.

 

Libye : l’envoi de conseillers militaires fait débat

 

Source : 20 minutes

 

La Russie a exprimé jeudi son désaccord avec l'annonce par la France de l'envoi de conseillers militaires auprès du Conseil national de transition en Libye. Les pays du BRICS ont condamné unanimement cette décision suivie par la Grande Bretagne et l'Italie. Le ministère des Affaires étrangères français a souligné que ces hommes n'étaient pas des forces combattantes, ce qui a déclenché le scepticisme de nombreux commentateurs.

 

Russie : amélioration de la note Coface

 

Source : Le Moci

 

L'assureur-crédit Coface, lors d'un colloque le 19 avril à Moscou, a assuré que les risques en Russie avaient retrouvé leur niveau d'avant-crise. Coface a attribué un B à la Russie, qui était descendue jusqu'à C en 2010. Coface n'en estime pas moins que le pays conserve « des incertitudes au plan économique et financier et un environnement des affaires difficile ». La Russie est régulièrement montrée du doigt pour son mauvais climat des affaires et son niveau de corruption. Cependant, la note B constitue bien une amélioration, les comportements de paiements très dégradés durant la crise s'étant stabilisés avec la reprise de la croissance. L'agence Coface note toutefois que la croissance russe reste fragile, dépendante des dépenses publiques et du prix du pétrole, et que la note de la Russie se situe encore deux rangs au dessous des autres pays du BRICS. De plus, la perspective des élections de 2012 amène à anticiper une période d'instabilité des décisions politiques qui ne devrait pas encourager les investissements.

 

La Russie lance l’un des plus grands fonds d’investissement en art


Source : Artinfo

La Russie a lancé son premier fond d'investissement en art d'importance après la France et la Chine. Sobarnie.Photoeffect est coté à la bourse de Moscou et estimé à 325 millions d'euros. Le fond gère uniquement des photos et dispose déjà de 290 000 tirages originaux, obtenus grâce à un groupe de collectionneurs anonymes. Selon le succès du fond, d'autres entrées en bourses seront à prévoir à Londres et au Luxembourg. La Russie connait actuellement un boom du marché de l'art, mené par les oligarques qui y investissent et tentent de s'y procurer une réputation culturelle.

 

JO 2014 : La Russie promet d’achever les infrastructures sportives en 2012


Source : AFP  

Le vice-premier ministre russe Dmitri Kozak a déclaré que le comité d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver en 2014 à Sotchi prévoit d'achever l'an prochain toutes les constructions d'infrastructures sportives. D'après les estimations, 70% des travaux de préparation auraient déjà été achevés. Le comité prévoit également d'organiser l'an prochain à Sotchi 19 compétitions nationales et internationales afin de tester les équipements.

 

Russie : 183 enquêteurs, juges et avocats condamnés pour corruption


Source : Le Monde

 

Le comité d'enquête de Russie a annoncé l'arrestation pour corruption, en 2010, de 183 enquêteurs, juges, procureurs et avocats ainsi que 227 élus. Un ex-membre du Conseil de la Fédération a été condamné à la prison à vie pour avoir dirigé un groupe criminel qui a organisé des attentats et meurtres visant des concurrents. Dmitri Medvedev a admis à ce propos le peu de progrès enregistrés, jugeant que la corruption avait pris l'économie du pays à la gorge.

 

Tchétchénie : un activiste arabe tué

Source : Le Figaro

 

Un activiste présenté comme l'émissaire numéro un de Al Qaïda dans le Caucase du Nord a été abattu en Tchétchénie par les forces de sécurité. Khaled Youssef Moukhammed al Emiratétait l'un des insurgés les plus recherchés et avait participé à la préparation de la plupart des attentats commis en Russie. Il disputait à Dokou Oumarov le contrôle de l'insurrection.

 

Russie : risques d’incendies cet été


Source : Le Figaro

 

Après les feux de forêt qui ont détruit plus d'un million d'hectares l'été dernier en Russie, rien ne semble avoir été fait pour éviter la répétition d'un tel scénario cet été. Un manque de mesures préventives et une mauvaise utilisation des fonds alloués (qui ont servi à acheter de gros équipements pour combattre des incendies importants et ne pouvant servir à enrayer les feux dès leur départ) sont dénoncés par la branche russe de Greenpeace. De plus, les arbres détruits par le feu l'année dernière n'ont pas été déblayés, augmentant les risques d'incendies de grande envergure. Une situation critique que le ministère russe des situations d'urgence a admise.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.