La tête dans les étoiles

Crédits photo : DR

Crédits photo : DR

En hommage à Iouri Gagarine, à l’occasion du 50ème anniversaire du premier vol dans l’espace, une remise des prix a été organisée à Paris, au siège de l’UNESCO, pour récompenser les participants à l'Olympiade spatiale mondiale « Relais d'étoiles »

And the winner is…

Le jeune Siddhartha Kalra, originaire d’Inde, a remporté le premier prix du concours avec un rapport analytique sur le développement de l’espace dans les 50 prochaines années. Le lauréat de l’Olympiade préconise notamment la création d’une agence spatiale mondiale commune pour l’exploration de Mars. Âgé de seulement 18 ans, l’heureux participant a gagné un voyage à Baïkonour, où il assistera au lancement de la fusée russe Soyouz.


Le deuxième prix a été décerné à Anna Bobr, originaire de Rostov-sur-le-Don, en Russie. Ses idées pour protéger la Terre des astéroïdes ont visiblement conquis le jury.


Le lituanien Vladislav Dovjenko est arrivé à la troisième place avec une étude sur le développement du tourisme spatial, sur la Lune et sur Mars.


Alexeï Koksin, originaire de la ville russe de Kemerovo, est le quatrième lauréat du concours. Selon le jury, son programme informatique permettant de visualiser le ciel et les étoiles de n’importe quel endroit de l’univers pourrait aider à la navigation spatiale.


Enn, la jeune bruxelloise Julie Noval Montero a décroché la 5ème place du concours pour son projet de station spatiale nouvelle génération.



Applaudis depuis l’espace



La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, la représentante permanente de la Russie à l’UNESCO, Eléonore Mitrofanova, les ambassadeurs de tous les pays membres de l’UNESCO ainsi que des astronautes de différents pays étaient présents à la cérémonie de remise des prix.


Les membres de l’équipage russe MKS se sont adressés, au cours de la soirée événement, depuis l’espace, aux finalistes. L’ingénieur de vol Alexandre Samokoutyaev a ainsi pu souhaiter aux jeunes talents « une belle victoire sur le chemin de la réalité cosmique ».


Mais le plus beau cadeau, pour les 19 finalistes, a sans conteste été leur voyage à Paris, au cours duquel ils ont pu visiter du Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget et rencontrer des cosmonautes.



Un jury de cosmonautes



À la tête du comité d’honneur siégeait Georgi Gretchko, cosmonaute décoré à deux reprises du titre de Héros de l’Union soviétique. Parmi les autres membres du jury : Valentina Terechkova, la première femme à avoir voyagé dans l’espace, les cosmonautes russes Alexandre Serebrov et Sergueï Krikalev, et le cosmonaute polonais Miroslav Hermachevski. « Tout ceci est fantastique !» s’est d’ailleurs réjoui ce dernier. Et d’ajouter, après une seconde de réflexion : « Rêver, c’est essentiel ».

L’Olympiade spatiale mondiale a été lancée en décembre 2010 par l’agence russe Rossotroudnichestvo. Quatre mois durant, quelques 50 000 jeunes de plus de 80 pays ont participé au concours consacré à l’espace. Les deux premiers tours du concours se sont déroulés sur le portail Internet www.starchallenge.org. Stanislava Mashinskaya a ainsi remporté, en France, le prix du meilleur « cosmo artiste ».


À l’issue de la cérémonie, le directeur de Rossotroudnichestvo, Alexandre Tchesnokov, a donné rendez-vous à tous les passionnés d’espace pour l’Olympiade de 2012, en précisant que la nouvelle répartition, par âge et par catégorie, permettra de récompenser encore plus de travaux.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.