Libye : la coalition engluée

Crédits photo : RG

Crédits photo : RG

Lavrov est persuadé que la coalition s’est déjà engluée dans les opérations en Libye.

Le ministre des Affaires étrangères russe Sergeï Lavrov a déclaré que les opérations militaires en Libye sont déjà embourbées. Il s’est exprimé à ce propos jeudi après sa rencontre avec son homologue slovène Samuel Zbogar.

« Nous sommes inquiets de la tournure des évènements en Libye, il est évident que le conflit aspire à passer à des opérations terrestres. Les conséquences sont très risquées », a déclaré M. Lavrov.

La semaine dernière, la Grande Bretagne, les Etats-Unis et l’Italie ont annoncé l’envoi d’instructeurs militaires qui doivent apprendre aux insurgés libyens les méthodes militaires, alors que leurs actions chaotiques entraînent leur mise en déroute par l’armée du Général Kadhafi.

Les leaders des pays participants à l’opération ont pourtant déclaré que toute opération terrestre contre Kadhafi était exclue. Quand il est devenu évident que les opérations aériennes n’obtenaient pas les résultats escomptés, et que l’armée de Kadhafi enserrait toujours plus les insurgés, des discussions ont été entamées autour de la fourniture d’armement.


Lors de sa visite en chine, dans une interview pour la télévision chinoise, le président Dmitri Medvedev a condamné la manière dont étaient menées les opérations en Libye. Il a également exprimé sa perplexité face au fait que les opérations soient présidées par le bloc militaire de l’OTAN.

« En définitive, nous avons une opération non pas terrestre mais aérienne, qui implique de nombreux pays et qui, à un moment donné, a engagé l’OTAN comme bloc militaire. Mais la résolution ne prévoyait rien de tout ça », a ajouté M. Medvedev. Le chef de la diplomatie russe a, à sont tour, appelé, au nom de la Russie, les parties à s’en tenir à la résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU dans la recherche d’une solution au conflit.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.