Une nouvelle loi accorde le droit d’enseigner aux étrangers

Photo : Photoxpress

Photo : Photoxpress

Le Conseil de la Fédération, Chambre haute du Parlement russe, a adopté une loi garantissant le droit d’enseigner sans autorisation supplémentaire aux étrangers qui entrent sur le territoire russe avec un visa régulier.

«Les citoyens étrangers invités en Russie pour le business ou à but humanitaire, ou encore ceux qui travaillent ici, pourront être impliqués dans l’enseignement au sein des organisations scientifiques et des universités accréditées par l’Etat, à l’exception des professionnels de l’enseignement religieux», cite l’Agence de presse russe Itar-Tass. Les étrangers correspondant à cette nouvelle catégorie ne seront pas tenus de présenter un permis de travail spécial.

Un changement qui s’accompagne d’un assouplissement de la législation sur les migrations, et destiné aux personnes «qui souhaitent vivre en Russie, respecter la Russie et trouver des opportunités supplémentaires», a déclaré Vladimir Pligin, co-author du projet de loi et président d’une commission parlementaire sur la législation constitutionnelle.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.